Formule 1

Hamilton ne pourrait pas avoir cette vie avec une F1 ’normale’ selon Alonso

L’Espagnol se confie un peu plus sur son retour espéré en Formule 1

Recherche

Par Olivier Ferret

16 janvier 2020 - 09:57
Hamilton ne pourrait pas avoir (...)

Lewis Hamilton ne serait pas capable d’avoir une vie aussi riche et remplie en dehors de la Formule 1 s’il ne disposait pas d’une monoplace aussi dominatrice que celle qu’il a eu lors de ses dernières années en F1.

C’est ce que pense Fernando Alonso, à nouveau interrogé sur la Formule 1 après sa dernière spéciale d’hier au Dakar, où il a effectué un double tonneau sans gravité.

"Lewis peut gagner son 7e titre cette année," répond Alonso lorsqu’on lui demande si le Britannique peut être l’égal de Michael Schumacher.

"Après, ils ont chacun leur propre caractère. Mais les deux ont dominé la F1 grâce à leurs voitures, qui leur ont permis de faire ce qu’il voulait en dehors du sport."

"Michael était toutefois plus discipliné, mieux préparé. Il était constamment dans la dynamique de son équipe. Lewis a une personnalité différente et un mode de vie qu’il ne serait pas bon d’avoir s’il avait une voiture normale. Ses patrons ne seraient alors pas très contents de ne pas le voir concentré sur la F1."

Comme Alonso l’a dit la veille, il est maintenant prêt à travailler à un retour en Formule 1 en 2021. Il avait aussi laissé échapper qu’il avait discuté avec quelques équipes, sans les nommer. Peut-il en dire plus ?

"Il y a eu deux ou trois situations, avec quelques discussions, parfois pour 2020, avec certaines équipes. Nous avons eu des contacts mais ce n’était pas le bon moment encore."

"Ce qui me manque en F1 ? Le travail de précision avec les ingénieurs, les optimisations à faire pour une course. Mais pas les voyages, les courses qui s’enchaînent et le fait qu’une seule équipe domine."

Son retour sera en tout cas minutieusement préparé, s’il doit avoir lieu.

"Oui, cette année en fait, je ne vais rien faire après Indy 500. Pour penser proprement à 2021. Je ne suis pas trop vieux pour revenir en F1 mais je veux réfléchir quant à savoir si je veux vraiment y revenir pour quelques années."

"Mais j’ai un défi à relever, gagner l’Indy 500. Je suis proche d’un engagement avec l’équipe Andretti. Le Dakar est davantage un challenge personnel, une aventure, je veux juste être rapide dans ce type de voiture. Ce n’est pas le même niveau de compétitivité que j’attends toutefois par rapport à l’Indy 500."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less