Hamilton ne croit plus vraiment à une victoire en F1 cette année

La désillusion du Paul Ricard gagne le Britannique et Toto Wolff

Recherche

Par Olivier Ferret

24 juillet 2022 - 09:54
Hamilton ne croit plus vraiment à (...)

Lewis Hamilton le confiait à son arrivée en France : il vise une victoire en Formule 1 avant la fin de de cette saison. Mais ça, c’était avant de prendre la douche froide en Libres et en qualifications face aux Ferrari et aux Red Bull.

Mercedes F1 n’a pas encore terminé une course plus haut qu’à la troisième place cette année. Et les résultats en performance pure au Paul Ricard le font beaucoup douter.

"Honnêtement, je suis venu ici ce week-end en espérant que nous allions être à moins de trois dixièmes et nous sommes à une seconde. Si lors de la prochaine course, en Hongrie, nous pouvons à nouveau retrouver quelques dixièmes, alors nous serons dans la lutte à Budapest. Mais si c’est à nouveau quelque chose comme ça, alors ça va prendre un moment pour gagner à nouveau."

"Mais ce n’est pas impossible. Tout est dans les lignes droites, nous perdons beaucoup. Je ne sais pas combien mais ça doit être au moins une demi-seconde probablement juste dans les lignes droites. C’est comme s’ils avaient moins de traînée et plus d’appui dans les virages."

Toto Wolff, a fait écho aux inquiétudes d’Hamilton quant à une victoire cette année, affirmant que l’équipe était arrivée en France "pensant que nous courrions pour la victoire" avant de finir "plus loin qu’avant".

"C’est une claque, ne le cachons pas. J’espère que sur les autres pistes, nous pourrons revenir aussi fortement sur la bonne voie que la puissance de la claque prise ici."

"Nous revenions lentement mais sûrement sur les premiers et il y avait de bons signes à Silverstone. Ensuite, nous sommes allés en Autriche, une piste où nous ne sommes normalement pas du tout compétitifs et nous pouvions clairement voir les signes que nous étions proches. C’est un circuit qui se fait en une minute et nous étions à trois dixièmes, donc c’était acceptable."

"Ensuite, nous avons apporté un assez beau package de nouveautés ici au Paul Ricard, la piste est fluide, lisse, c’est donc bon pour nous sur le papier. Et boum, aucune performance."

"Nous constatons sur une session libre que nous étions totalement non compétitifs dans le premier secteur alors qu’en Q3 nous sommes les meilleurs dans le premier secteur et l’inverse dans le dernier secteur. De toute évidence, il se passe quelque chose, qu’il s’agisse du vent ou des performances des pneus, là où la voiture est à la limite et entre le héros et le zéro, il y a une marge super fine que nous ne comprenons pas."

"Nous finirons par découvrir ce qui s’est passé ici et si c’est clairement quelque chose de fondamental, et ensuite nous pourrons envisager des victoires cette année. Cela doit rester l’objectif car nous avons besoin d’une direction pour l’année prochaine."

Lewis Hamilton l’admet, il faut reprendre les analyses et peut-être les expériences sur la W13.

"Ce sur quoi je me concentre et ce que j’ai déjà dit au début de l’année, c’est juste d’essayer de mieux comprendre cette voiture."

"Je travaille vraiment, vraiment en étroite collaboration avec l’équipe pour dire : ’Ce sont les éléments que je veux de cette voiture, et les éléments que je ne veux pas de cette voiture, sur la voiture de l’année prochaine’.

"J’essaie de diriger ça et s’il faut tester des choses à nouveau, je le ferai... j’espère que plus tard cette année, nous arriverons à quelque chose de mieux, je ne crois plus vraiment à la victoire après un tel week-end. Mais la voiture de l’année prochaine devra être celle avec laquelle nous pourrons enfin nous battre vraiment."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos