Formule 1

Hamilton ne craque pas et gagne à Monaco !

Pénalisé, Verstappen laisse le podium à Vettel et Bottas

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 mai 2019 - 16:57
Hamilton ne craque pas et gagne à (...)

C’est dans un hommage collectif à Niki Lauda que les festivités du Grand Prix de Monaco, et en particulier de la course, ont été lancées. Sur le plan sportif, les Mercedes ont monopolisé la première ligne et auront d’ailleurs un Halo rouge en hommage à Lauda, décédé lundi, tandis que Lewis Hamilton aura un casque similaire à l’Autrichien.

Hamilton et Valtteri Bottas seront donc en tête, devant Max Verstappen et Sebastian Vettel. Pierre Gasly était cinquième des qualifications mais a été pénalisé pour avoir gêné Romain Grosjean et s’élancera huitième, derrière Kevin Magnussen, Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat.

Derrière, la grosse déception des qualifications a été la 16e place de Charles Leclerc en qualifications, éliminé dès la Q1 suite à une erreur de stratégie en qualifications. Grâce à une pénalité infligée à Antonio Giovinazzi, qui avait gêné Nico Hülkenberg, Leclerc partira 15e.

Hülkenberg, Lando Norris, Leclerc, les Racing Point et les Williams sont en pneus médiums, tandis que tous les autres pilotes sont en gommes tendres. Dans le tour de formation, tout se passe bien et les pilotes viennent se placer sur la grille de départ.

Départ : Verstappen part très bien mais Bottas réussit à rester devant le Néerlandais, et tout le monde passe sans encombre les premiers virages.

Tour 1 : Ricciardo a pris la cinquième place devant Magnussen et Gasly, tandis que Sainz a passé Kvyat. Derrière, Leclerc est 14e, Stroll a gagné deux places et Räikkönen en a perdu 3.

Tour 2 : Leclerc dépasse Norris à l’épingle du Fairmont Hotel, anciennement connu sous le nom de Loews.

Tour 3 : Leclerc pourrait être visé par une enquête pour avoir coupé le premier virage, mais les commissaires annulent finalement cette idée. Hamilton enchaînent les meilleurs tours en course mais voit Bottas, Verstappen et Vettel rester proches. Derrière, Ricciardo est décroché et doit lutter contre Magnussen.

Tour 4 : Bottas s’empare du meilleur tour en course.

Tour 5 : Leclerc tente de dépasser Grosjean à la sortie du tunnel mais n’ose pas y aller.

Tour 7 : Meilleur tour en course pour Vettel, les trois premiers tournent trois secondes plus vite au tour que le peloton emmené par Daniel Ricciardo. Leclerc passe Grosjean à la Rascasse et le Français se plaint d’une attaque "kamikaze" du pilote Ferrari.

Tour 8 : Il tente la même attaque sur Hülkenberg et part presque en tête-à-queue. Sa roue tape le rail et il ne rentre pas aux stands mais la Ferrari est victime d’une crevaison et il se fait dépasser tout au long du circuit. Le fond plat est détruit et la voiture perd plein de morceaux sur la piste. Hülkenberg s’arrête et Leclerc devrait abandonner.

Tour 9 : Leclerc repart en piste avec un tour de retard sur les leaders.

Tour 10 : La voiture de sécurité est déployée pour nettoyer la piste !

Tour 11 : Les quatre leaders s’arrêtent et Bottas laisse Hamilton partir devant car Mercedes fait deux arrêts simultanés. Mercedes enchaîne les deux arrêts sans problème mais Bottas repart derrière Verstappen ! Red Bull semble avoir relâché le Néerlandais juste devant la Mercedes et le Néerlandais a tassé Bottas contre le mur.

Tour 12 : Bottas repasse aux stands pour éviter le risque d’une crevaison et ressort quand même quatrième car les voitures n’étaient pas regroupées derrière la Safety Car. Très bien géré de la part de Mercedes qui relance Bottas en pneus durs, comme Verstappen et Vettel !

Tour 14 : La course est relancée !

Tour 15 : Personne ne tente de dépassement, Gasly est cinquième devant Sainz, Kvyat, Albon, Grosjean et Norris. Les pilotes derrière Hamilton vont devoir être méfiants car les gommes dures semblent difficiles à mettre en température ! Accrochage à la Rascasse entre Giovinazzi, qui harponne Kubica et bloque notamment Leclerc ! Les pilotes repartent mais le temps perdu est énorme.

Tour 16 : L’enquête est officiellement lancée contre Verstappen et Red Bull après l’incident aux stands avec Bottas. Leclerc repasse aux stands pour mettre des pneus tendres.

Tour 17 : Leclerc semble ne pas vouloir aller plus loin : "Je ne suis pas du genre à vouloir abandonner mais il n’y a rien à faire."

Tour 18 : Leclerc rentre abandonner aux stands.

Tour 21 : Le rythme est très lent et Hamilton explique que ses pneus ne sont pas en forme.

Tour 22 : Verstappen est pénalisé de 5 secondes ! S’il n’y a plus d’arrêt d’ici à la fin de course, ce temps sera ajouté à son temps final de course.

Tour 24 : La pluie pourrait arriver dans les cinq prochaines minutes, mais à faible intensité. Verstappen est revenu dans le sillage de Hamilton !

Tour 25 : Giovinazzi reçoit 10 secondes de pénalité pour avoir harponné Kubica.

Tour 27 : Pierre Gasly rentre aux stands et chausse les pneus médiums. Il faut espérer pour le Français que la pluie ne fera pas une apparition trop intense. Il ressort neuvième des stands.

Tour 28 : Sainz annonce quelques gouttes de pluie. L’Espagnol est désormais cinquième derrière les quatre pilotes de tête.

Tour 30 : Contrairement à la première partie de la course, où Daniel Ricciardo coûtait très cher au peloton, les écarts sont très serrés. Sainz, cinquième, est à 5 secondes de Bottas, qui est lui-même à 3 secondes de la tête de course. En revanche, Ricciardo, qui s’est arrêté pendant la voiture de sécurité, est 13e. Sainz s’arrête aux stands et ressort neuvième.

Tour 32 : Sainz signe le meilleur tour en course, Kvyat s’arrête et ressort derrière l’Espagnol. Les pneus de Verstappen commencent à avoir du graining derrière Hamilton.

Tour 35 : Hamilton demande s’il faut mettre des gommes dures, son ingénieur Peter Bonnington lui répond que s’il doit s’arrêter, ce ne sera pas forcément pour des durs.

Tour 38 : Stroll se rate à l’épingle et tasse Räikkönen qui tente de le dépasser. On ne serait pas étonnés qu’une pénalité survienne.

Tour 41 : Hamilton s’inquiète de la santé de ses pneus, mais son ingénieur lui dit que Grosjean a fait 39 tours avec des tendres et continue à un bon rythme. Très bon argument puisque le Français signe son meilleur tour en course.

Tour 44 : La pluie s’intensifie légèrement mais pas de quoi passer des pneus pluie. Giovinazzi rentre aux stands et les pilotes de tête remontent sur Stroll puis sur un train de six pilotes.

Tour 47 : Räikkönen s’arrête et laisse s’échapper le groupe de 5 pilotes. Stroll est pénalisé de 5 secondes pour avoir quitté la piste et gagné un avantage, certainement à la chicane.

Tour 48 : Les quatre leaders sont derrière Stroll, qui est derrière Russell, Hülkenberg, Magnussen et Ricciardo. En revanche, Stroll bloque Vettel et Bottas, qui ont perdu plus de 1"5 chacun derrière le Canadien.

Tour 50 : Hamilton explique être totalement au bout de ses gommes mais dans le même temps, Grosjean s’arrête après 50 tours en pneus tendres.

Tour 51 : Avec 27 tours à parcourir, Hamilton semble en difficulté car le replay montre ses pneus en très mauvais état.

Tour 52 : Les pilotes tournent à sept secondes de la pole position et à trois secondes du record. La question est de savoir si Hamilton va pouvoir hausser le rythme lorsque Verstappen accélérera, en fin de course. Il faut également rappeler que le Néerlandais aura une pénalité de cinq secondes et qu’il serait utile pour lui de passer en tête.

Tour 55 : Bonnington explique à Hamilton qu’il peut se caler sur le rythme des pilotes à dépasser, Hamilton lui répond qu’il ne parviendra pas à garder Verstappen derrière lui, et s’énerve à la radio. Bonnington lui dit qu’il l’a gardé derrière lui.

Tour 60 : Hamilton continue à être en difficulté et Verstappen recolle à l’épingle, mais à l’entrée du tunnel, Hamilton reprend de la marge, grâce à la motricité et à la puissance moteur.

Tour 61 : Le scénario est le même, mais Verstappen doit passer Hamilton s’il veut un podium ou une victoire car avec sa pénalité, il serait pour le moment quatrième.

Tour 62 : Avec une marge de plus de 20 secondes sur Sainz, Gasly prend le risque de s’arrêter une nouvelle fois et va tenter d’aller chercher le point du meilleur tour.

Tour 65 : Bottas signe le meilleur tour en course pour Mercedes en 1’15"163 !

Tour 66 : Gasly prend le meilleur temps avec 1’14"567 !

Tour 70 : Max Verstappen est autorisé à activer le mode qualifications, et Hamilton le mode dépassement ! Verstappen est dans le sillage à l’épingle ! Mais la Mercedes reste devant dans le tunnel. La Red Bull est à moins d’une demi-seconde !

Tour 72 : Verstappen sort du tunnel dans le sillage de la Mercedes mais ne parvient pas à attaquer Hamilton. Pourra-t-il le faire dans un des sept tours restants ? Gasly améliore le meilleur temps en 1’14"279 !

Tour 74 : Grosjean écope de 5 secondes de pénalité pour avoir mordu la ligne blanche à la sortie des stands, mais ça ne changera rien à sa neuvième place. Verstappen est très proche de Hamilton mais ne parvient pas à attaquer.

Tour 76 : Verstappen attaque et rate son freinage ! Les deux hommes se touchent, roue contre roue ! Hamilton ne semble pas avoir de crevaison, et garde un peu plus d’une seconde d’avance sur le Néerlandais qui semble toutefois plus rapide de nouveau.

Tour 77 : Hamilton conserve quelques dixièmes d’avance et n’est pas attaqué par Verstappen.

Tour 78 : Verstappen semble avoir abdiqué mais il est sous enquête et pourrait recevoir une deuxième pénalité. Il ne tente rien puisque même s’il passe, sa première pénalité le laissera derrière Hamilton !

Arrivée : C’est fait pour Hamilton ! Il remporte le Grand Prix de Monaco ! Pas de sixième doublé pour Mercedes puisque Vettel termine deuxième derrière Hamilton ! Bottas sera troisième sur le podium devant Verstappen... s’il n’est pas pénalisé une nouvelle fois !

Car Gasly s’était rapproché et a terminé cinquième avec le meilleur tour en course. Carlos Sainz est sixième devant les deux Toro Rosso de Kvyat et Albon. Grosjean est dixième, finalement passé virtuellement par Ricciardo, qui a accéléré dans les derniers tours et profité des 5 secondes de pénalité du Français. A noter la belle 15e place de Russell, devant Stroll, Räikkönen, Kubica et Giovinazzi.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes W10 78 laps - 1h43m28.437s 1
02 Sebastian Vettel Ferrari SF90 +2.602 1
03 Valtteri Bottas Mercedes W10 +3.162 1
04 Max Verstappen Red Bull Honda RB15 +5.537 2
05 Pierre Gasly Red Bull Honda RB15 +9.946 2
06 Carlos Sainz McLaren Renault MCL34 +53.454 1
07 Daniil Kvyat Toro Rosso Honda STR14 +54.574 1
08 Alex Albon Toro Rosso Honda STR14 +55.200 1
09 Daniel Ricciardo Renault RS19 +60.894 1
10 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-19 +61.034 1
11 Lando Norris McLaren Renault MCL34 +66.801 1
12 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-19 +1 lap 1
13 Sergio Pérez Racing Point Mercedes RP19 +1 lap 1
14 Nico Hülkenberg Renault RS19 +1 lap 1
15 George Russell Williams Mercedes FW42 +1 lap 1
16 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP19 +1 lap 1
17 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C38 +1 lap 1
18 Robert Kubica Williams Mercedes FW42 +1 lap 1
19 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C38 +2 laps 1
20 Charles Leclerc Ferrari SF90 DNF 3

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less