Formule 1

Hamilton : Ne blâmez pas les pilotes, ce sont les autres qui écrivent le règlement !

Hamilton s’exprime sur le manque de spectacle en F1

Recherche

Par A. Combralier

24 juin 2019 - 09:48
Hamilton : Ne blâmez pas les pilotes, ce

Le Grand Prix de France, hier, a été très peu animé en tête – sauf dans les deniers tours, lorsque Charles Leclerc revenait sur Valtteri Bottas. Les Mercedes continuent d’écraser le championnat, et le suspense est aux abonnés absents pour le titre.

La FIA et la FOM sont en train de redéfinir les règles dans le cadre des prochains Accords Concorde, mais en attendant, la F1 ne risque-t-elle pas de lasser le public ? Cette saison n’est pas à la hauteur des espérances...

En conférence de presse, après sa victoire au Paul Ricard, Lewis Hamilton s’est défendu d’être pour quelque chose dans ce manque de spectacle. Il place ses espoirs dans la refonte du règlement F1, qui entrera en vigueur en 2021.

« Ne pointez pas les pilotes du doigt, ne nous blâmez pas, parce que nous n’écrivons pas les règles, nous n’avons rien à voir avec la redistribution des revenus, tout ce genre de choses… On devrait mettre la pression sur les gens qui dirigent la F1, qui devraient faire ce travail. Ils essaient, mais depuis de nombreuses, nombreuses années, ils ont pris de mauvaises décisions. »

« Est-ce que j’ai confiance dans le fait que cela pourrait changer du tout au tout ? J’ai foi, oui, j’espère vraiment. Je suis allé à Paris la semaine dernière pour participer à des réunions de la FIA, notamment avec tous les directeurs d’équipe. Je n’ai rien à gagner. Mais si je peux aider… »

« Ils prennent ce genre de décisions, et jamais un pilote n’était rentré dans cette pièce. Donc si ce peut être un facteur décisif pour améliorer le spectacle en course, je serai fier d’y participer. »

Lors de cette réunion, Lewis Hamilton a-t-il fait part aux dirigeants de la F1 de ses vœux pour le règlement 2021 ?

« Ce qui se passe en coulisses… Je ne peux pas trop en dire. Mais c’est la première fois que les pilotes sont unis, avec le GPDA, depuis très, très longtemps. Alex Wurz est un porte-parole formidable pour nous. Nous discutons entre nous les pilotes, de tous les problèmes, surtout après le briefing des pilotes. Nous essayons de faire partie de ce processus mené en coulisses. Pendant de nombreuses années, ils n’ont pas voulu de pilote dans cette pièce, parce que ce sont les ingénieurs et les gars qui prennent ce décisions qui y participent, nous, nous sommes juste les pilotes. »

« Mais nous savons comment se comporte une voiture, nous pouvons émettre des critiques négatives ou positives. Vous ne pouvez changer une règle sans considérer tous les facteurs, l’effet que cela aura… Si je peux être un guide dans tout cela, si je peux dire par exemple, quand ils arrivent avec une idée, que cela compliquerait terriblement le pilotage dans une voiture…

« C’est encourageant de voir que des pilotes aient pu participer à cette réunion, et ils ont été vraiment accueillants, ce qui est formidable. J’espère qu’ils continueront à accepter certains pilotes à chaque fois. »

Le report de la publication du prochain règlement, à octobre prochain, a été dernièrement décidé. Lewis Hamilton a-t-il été consulté en ce sens ?

« Ils avaient vraiment besoin de le faire, parce que le règlement était très loin d’être là où il devrait être selon moi. Ils doivent apporter des changements sérieux aux décisions déjà prises pour 2021. Mais je suis encouragé de voir le travail fait par Ross Brawn et son équipe, pour la première fois, pour définir un package aérodynamique qui puisse vraiment permettre aux voitures de se suivre en piste. »

« Mais rendre les voitures plus lourdes, ce n’est pas formidable, il faut les alléger. Les gens appréciaient vraiment le spectacle au début des années 2000. La F1 doit rester la F1, le pinacle du sport auto, avoir les voitures les plus rapides du monde. »

« Il n’y a pas que cela, c’est peut-être le format d’un week-end de course qui pourrait un peu changer les choses, en mieux, pour les fans. »

Mercedes

expand_less