Formule 1

Hamilton n’est pas heureux d’avoir passé une séance au garage

Après son erreur en EL2

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juin 2019 - 23:39
Hamilton n'est pas heureux d'avoir (...)

Lewis Hamilton a commis une erreur en essais libres ce vendredi, et a manqué la quasi totalité de la deuxième séance d’essais libres. C’est la première erreur de pilotage du quintuple champion du monde depuis Interlagos 2017, et il avoue ne pas avoir apprécié l’expérience.

"J’ai fait une erreur dans la deuxième séance et j’ai endommagé la voiture" a déclaré le Britannique. "Les gars ont vraiment essayé de réparer mais il n’y avait pas assez de temps."

"Je ne me rappelle pas de la dernière fois où j’ai raté une séance complète. Ce n’est décidément pas génial de regarder une séance depuis le garage, c’est comme être dans le bureau du proviseur en souhaitant revenir en piste."

Il reconnaît qu’il attaquait juste un peu trop : "C’était une erreur innocente. Je faisais des tours sur les pneus médiums et j’essayais de trouver la limite. De toute évidence, je l’ai un peu dépassée, j’ai dérapé et glissé pendant longtemps en espérant ne pas toucher le mur. Mais ça arrive, il faut passer à autre chose et remonter en selle."

"Heureusement, Valtteri [Bottas] a eu une bonne séance et j’espère qu’on aura beaucoup à analyser. Les gars feront le boulot pour réparer la voiture ce soir et nous seront prêts pour une meilleure journée demain."

De son côté, Bottas est effectivement satisfait de sa journée, ayant terminé à un dixième de Charles Leclerc durant la deuxième séance : "La voiture est bonne, mais il faut travailler sur l’équilibre."

"Elle est devenue plus difficile à piloter avec les changements faits pour les EL2, mais elle était aussi un peu plus rapide, donc on doit voir ce qu’on aurait pu faire mieux et ce qu’il faudra faire pour l’après-midi et ce qu’on devra faire demain."

Il est heureux de voir un moteur plus frais installé dans sa voiture, et dont l’évolution est légèrement perceptible : "C’est bien d’avoir un peu plus de puissance, la différence n’est pas énorme mais on peut la sentir, et c’est sympa."

"La voiture semblait forte sur les longs relais et sur les plus courts, mais Ferrari est très rapide en ligne droite, donc je m’attends à une bataille serrée demain. Mais j’aime ce circuit et je suis en confiance, donc j’ai hâte de passer aux qualifications."

Mercedes

expand_less