Formule 1

Hamilton n’aura aucun regret s’il ne pilote jamais pour Ferrari

Il fait partie pour la vie de la famille Mercedes…

Recherche

Par A. Combralier

15 septembre 2019 - 10:58
Hamilton n'aura aucun regret s'il ne (...)

Dans une interview sur la chaîne YouTube d’Archie Hamilton, Lewis Hamilton – son homonyme pilote de course – s’est quelque peu livré sur ses activités hors-course et sur son histoire personnelle.

Le champion du monde en titre a commencé par raconter une anecdote cocasse : le jour où il a passé le permis du conduire. Certes, Lewis Hamilton l’avait réussi du premier coup, mais non sans s’inquiéter…

« Oui, j’étais nerveux comme jamais. Je n’avais pris que trois leçons. Je suis une personne très visuelle, donc je regardais mon père conduire depuis le siège arrière, et immédiatement après, je savais conduire. Je n’ai jamais lu de manuel. »

« Je me rappelle que je prenais quelques leçons de conduite, dont une à Cambridge, où j’allais étudier, et j’ai pris aussi deux leçons dans ma ville de Stevenage. Un jour, j’avais conduit, lors d’une leçon, dans l’Essex… je ne connaissais pas les routes là-bas, c’était vraiment stressant. Je suis vraiment sûr que j’ai obtenu la pire note possible. »

Pour rappel, Juan Manuel Fangio avait obtenu ses cinq titres de champion du monde sans avoir même le permis de conduire – mais c’était une autre époque…

Cette apparition sur YouTube souligne combien Lewis Hamilton est un pilote qui aime particulièrement les réseaux sociaux, au point d’être très actif sur Instagram…

« Il y a tant de réseaux. Instagram, c’est celui qui continue à progresser. »

Mais n’est-il pas agaçant de voir tant de personnes saisir leurs smartphones à la moindre occasion ?

« Il faut essayer de trouver un vrai équilibre, surtout au début. Vous voyez des personnes constamment avec leurs téléphones, en train de filmer. Je bataille avec moi-même, je ne veux pas trop filmer, mais je ne veux pas non plus trop peu filmer. Et que montrer sur Instagram ? A quel point ? C’est toujours difficile de trouver le bon équilibre. Je ne veux pas poster des trucs pour le simple plaisir de poster des trucs. »

L’interview YouTube, finalement très axée sur le côté hors-piste, a cependant, pour finir, porté sur un aspect sportif, lié aux rumeurs récurrentes qui envoient Lewis Hamilton terminer sa carrière chez Ferrari.

Un pilote de la trempe de Lewis Hamilton pourra-t-il un jour achever sa période en F1 sans conduire pour l’équipe la plus mythique du sport ? Ne serait-ce pas un regret ?

« Comme je l’ai dit à Monza, quand vous faites partie de Mercedes, vous faites partie d’une famille, pour la vie. Donc à 100 % je pourrais finir chez Mercedes et être satisfait. Et je conduis des Ferrari sur la route. »

« Est-ce que je serai contrarié si je ne pilote jamais pour Ferrari ? Je ne pense pas que vous pouvez tirer des conclusions sur des choses dont vous n’êtes pas certain. J’aime la couleur rouge de leurs voitures, j’aime voir la passion du public pour cette équipe – quand la foule est en-dessous du podium [comme à Monza pour la victoire de Charles Leclerc]. C’est différent de tous les autres circuits. »

« Mais certaines choses sont faites pour arriver… Je ne sais pas si c’est mon plan pour le futur. Le temps le dira. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less