Formule 1

Hamilton n’a pas cru que la stratégie osée de Mercedes fonctionnerait

Un coup stratégique mené de main de maître par Mercedes

Recherche

Par A. Combralier

4 août 2019 - 18:52
Hamilton n'a pas cru que la stratégie

22 tours avant l’arrivée, alors qu’il butait derrière Max Verstappen, Lewis Hamilton a été rappelé aux stands par Mercedes, pour passer à une stratégie à deux arrêts, en finissant en médiums neufs. Cette stratégie osée et agressive s’est révélée payante : fort d’un rythme infernal, le Britannique a fondu sur la Red Bull en fin d’épreuve.

Pourtant, sur le moment, Lewis Hamilton avoue que la stratégie de son muret l’a laissé plutôt sceptique…

« Quand ils m’ont dit que nous allions passer sur une stratégie à deux arrêts, je ne pouvais imaginer comment elle allait pouvoir fonctionner, et là je suis honnête. Je pensais pouvoir arriver à la fin de la course avec les mêmes pneus, les durs, donc je savais que Max Verstappen pourrait faire la même chose. Donc je me disais, ‘Jésus, deux arrêts, ce sera difficile’, et je n’ai pas même eu le temps de penser aux pneus que je chausserais ensuite. »

« Après, j’ai dû chasser tout doute de mon esprit. Si cela n’avait pas marché, ç’aurait été un peu frustrant parce que je sentais, quand j’étais derrière lui en durs, que j’aurais eu de multiples opportunités de dépasser. »

« J’étais si déterminé à gagner cette course aujourd’hui, à me rattraper après Hockenheim. C’est vraiment génial. Vous n’allez pas me croire, mais j’ai le sentiment d’avoir comme remporté ma première victoire. »

Après avoir touché le fond à Hockenheim, Mercedes et Lewis Hamilton ont réagi de manière impériale à Budapest.

« Après une mauvaise course comme celle-ci, il y a des larmes, une pleine transparence. Nous avons pu passer à autre chose, communiquer, sans se sentir embarrassé, c’est la clef du succès. Je ne peux imaginer retrouver une relation de travail comme celle-ci dans les années à venir. »

Toto Wolff avait lui aussi un sentiment de plénitude après le Hungaroring…

« Vous faites la course pour connaitre des jours comme celui-ci, où tout arrive comme il le faut pour vous. Je ne pense pas que nous avions imaginé pouvoir rattraper Max Verstappen. Je suis heureux pour le groupe chargé de la stratégie, puisqu’en Allemagne, nous avons été si critiqués pour nos choix stratégiques. Nous savions que quand Lewis Hamilton aurait Max Verstappen dans le viseur, il le croquerait. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less