Formule 1

Hamilton : Max ne voulait pas céder, il ne changera jamais d’approche

Le halo lui a peut-être évité le pire

Recherche

Par Alexandre C.

12 septembre 2021 - 17:12
Hamilton : Max ne voulait pas céder, (...)

Sa parole était attendue après le désormais célèbre accrochage qui a eu lieu en piste à Monza avec Max Verstappen. Que pouvait dire Lewis Hamilton, à chaud, sur l’accident ? Qui est responsable selon lui ?

D’abord le pilote Mercedes est revenu sur son état de santé : le halo lui a évité un sérieux coup de chaleur. Comment va le champion du monde ?

« Oui, l’impact a été lourd sur ma tête. Je suis un peu rigide du cou parce que la voiture a atterri sur ma tête. Mais je vais aller bien. J’ai juste pris une douche et quelques antiinflammatoires. »

Et sur le jugement de cet accident ? Lewis Hamilton rejette-t-il à 100 % la responsabilité sur son adversaire ?

« Je sais que j’étais devant à l’entrée du virage et ça s’est fini comme ça. »

« Je faisais la course et je poussais autant que je le pouvais, j’ai finalement dépassé Lando, j’étais en tête donc ils m’ont arrêté aux stands, l’arrêt était évidemment lent, j’ai perdu quelques secondes. Je suis sorti, j’ai vu que Daniel était passé, Max arrivait, j’ai fait en sorte de laisser une largeur de voiture à l’extérieur pour lui. Je suis entré dans le premier virage et j’étais devant, j’étais en tête dans le deuxième virage, puis tout d’un coup il était sur moi. »

Max Verstappen aurait pu aussi passer par l’échappatoire et lâcher prise, comme son coéquipier Sergio Pérez l’a fait en course et comme Lewis lui-même l’a fait en début de GP face au Néerlandais.

« Absolument. C’est exactement le même scénario qu’au virage 4, où je suis passé par l’extérieur, j’étais exactement dans la même position, mais j’ai cédé. Et c’est la course. Il ne voulait pas céder aujourd’hui, il savait ce qui allait se passer dans le virage 2, il savait qu’il allait passer sur la bordure mais il l’a fait quand même. Nous allons parler aux commissaires et nous verrons. »

A-t-on atteint un point de non-retour entre les deux hommes ?

« Je suis ouvert à la discussion, mais ça ne changera rien, je ne crois pas qu’il changera son approche. »

« Je suis sûr qu’on va parler ensemble quand on ira voir les commissaires. »

Lewis Hamilton et Max Verstappen sont convoqués à 17h15 chez les commissaires.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less