Formule 1

Hamilton : Le décalage stratégique n’a pas fonctionné

Mercedes F1 avait peu de chances de battre Red Bull

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2021 - 09:42
Hamilton : Le décalage stratégique (...)

Lewis a terminé deuxième du Grand Prix des Etats-Unis après s’être élancé au même rang sur la grille. Le pilote Mercedes F1 a pris la tête au départ mais a subi l’undercut agressif de son adversaire, sans pouvoir répliquer en fin de course en dépit d’un écart infime.

"C’était une course amusante" a déclaré Hamilton. "Nous avons pris un bon départ, il semblait être assez proche tout au long de la course avec les pneus médiums, et puis ils se sont arrêtés extrêmement tôt."

"J’ai juste essayé de me décaler après ça. J’espérais que cela nous donnerait une chance de nous battre en fin de course, mais je pense que la position sur la piste était la clé."

"J’ai pris un bon départ et l’objectif était de prendre la tête, je n’avais pas pris un aussi bon départ depuis longtemps, donc j’étais vraiment heureux de cela. Ensuite, il fallait juste rester propre, prendre de l’avance et s’accrocher."

Hamilton a été impressionné par les performances de Red Bull ce week-end, et il ne pense pas que l’équipe autrichienne ait eu des difficultés en pneus durs, bien que le septuple champion du monde ait été un temps plus rapide que son adversaire.

"Je pense qu’ils ont été plus rapides tout le week-end, et sur tous les pneus en course. Juste, avec la chaleur, je pense que notre vraie force s’est révélée tout le week-end, un peu comme dans d’autres endroits comme Bahreïn cette année. Nous avons fait le maximum."

Hamilton ne pense pas encore au championnat

Bien que Mercedes ait pris la décision de se décaler sans changer de stratégie prévue, Hamilton ne pense pas qu’il y ait eu une erreur de commise en termes de décisions. Il veut que son team réussisse à comprendre comment rattraper Red Bull au Mexique et au Brésil.

"Je ne sais pas ce que nous aurions pu faire différemment, donc je dois m’asseoir et parler avec l’équipe. Je pense que l’équipe a fait un excellent travail, et c’était le mieux avec ce que nous avions. Les deux prochains circuits, c’est sûr, seront des circuits favorables à Red Bull, donc ça va être dur, c’est certain."

Hamilton minimise les changements apportés entre la qualification et la course pour lutter contre les bosses. Toto Wolff avait expliqué que son équipe voulait arrêter "le massacre" que les bosses causaient sur les W12, mais Hamilton relativise.

"Ce sont des mots assez forts. Ce n’était pas un gros problème. C’est vrai, je pense que c’était un circuit bosselé, mais nous avons fini par revenir là où nous avions commencé le week-end, donc il n’y a pas eu de problème."

A cinq courses de la fin de saison, il reste 133 points à distribuer au maximum et il y a désormais 12 points d’écart entre Max Verstappen et lui. Le pilote Mercedes F1 n’a pas encore envie de se pencher sur l’objectif du titre mondial.

"Je n’y pense pas pour le moment, je dois être content du travail que j’ai fait et vivre le moment présent. Malheureusement, nous n’avons pas été assez rapides pour gagner la course, mais nous regardons vers l’avant et nous prenons les courses les unes après les autres."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less