Formule 1

Hamilton : L’année la plus difficile en F1 à tant de niveaux

Les montagnes russes de la saison 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

29 octobre 2021 - 09:26
Hamilton : L’année la plus difficile (...)

Lewis Hamilton a évoqué un peu plus en détails sa bataille pour le titre en 2021 contre Max Verstappen, alors qu’il accuse désormais de 12 points de retard avec cinq courses à disputer.

Hamilton a admis que sa saison n’a pas toujours été parfaite mais qu’il continue d’apprendre et qu’il est fier de son équipe.

"Je m’attendais à ce que ce soit des montagnes russes. Ça a été incroyable, ça a été l’année la plus difficile en F1 à tant de niveaux, mais il y a eu tellement de points positifs et j’ai vraiment, vraiment apprécié ça, même les jours difficiles."

"Cela pourrait certainement être mieux dans le sens où nous avons perdu des points, nous n’avons pas toujours été parfaits, mais vous apprenez toujours en F1. J’ai l’impression que les choses se passent comme elles se produisent pour une raison et nous avons beaucoup appris avec l’équipe. Nous nous sommes beaucoup parlé après toutes ces expériences que nous avons eues, gagnées ou perdues, et j’aime avoir cette place dans mon équipe."

Pressé d’en dire plus, il ajoute : "Il s’agit en particulier des choses que nous faisons hors piste ensemble, j’ai toujours été fier de mon équipe et de ce que nous avons accompli ensemble. J’aime être considéré en dehors comme un des autres ingénieurs, d’être écouté. Nous échangeons d’égal à égal. Et si on idée est farfelue, on n’hésite pas à me le dire !"

Hamilton avait déclenché un débat en suggérant que Verstappen avait plus de pression sur ses épaules cette année parce que c’était sa première vraie lutte pour un titre. Mais il dit maintenant que Verstappen est définitivement mieux préparé que lui lorsqu’il a remporté son premier titre en 2008.

"Je ne passe pas un instant à penser à ce qui pourrait ou non être une distraction pour lui, cela ne me dérange pas de toute façon. Si je fais mon travail au mieux de mes capacités, je n’ai pas de problème. C’est ainsi que j’aborde mon travail."

"Mon premier titre, c’était horrible. L’aventure a été terrible, mais il est dans sa 6e saison, non ? J’en étais à ma deuxième année en F1."

"Je n’avais pas une grande structure autour de moi en termes de gestion, je n’avais pas d’aide pour savoir comment gérer toutes ces données, ces courbes qui m’étaient envoyées par mes ingénieurs. Je n’avais pas toute l’expérience, je n’avais pas toutes les outils - sauf ceux dans la voiture - mais j’apprenais pour savoir comment être un bon coéquipier, travailler avec un groupe de personnes, et tout ce genre de choses. C’était encore tout nouveau pour moi."

"Je suis reconnaissant d’avoir eu ces expériences, je sais comment construire mon équipe, je sais comment gagner avec mon équipe et je sais comment profiter des hauts et des bas avec mon équipe."

C’est aussi pour cela qu’il a un mental à toute épreuve.

"Oui clairement. Quand je dis que je ne ressens pas ou peu la pression, c’est bien grâce à tout ce que j’ai vécu. Cela ne s’achète pas, cela s’apprend. Max doit l’apprendre aussi."

"Je pense que mentalement, je suis plus fort que je ne l’ai jamais été. Je pense avor été fort mentalement pendant longtemps de toute façon, à cause de tout ce que j’ai dû traverser depuis mon enfance. La F1, ça m’a encore plus solidifié. De plus, je ne suis pas distrait par tout ce qui se passe ici, j’arrive en me disant que je fais ce que j’aime faire. Je pense que c’est positif d’avoir cet état d’esprit."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less