Formule 1

Hamilton juge ‘étrange’ la faible dégradation de ses pneus à Interlagos

Une explication par les réglages parfaits de sa F1 ?

Recherche

Par Alexandre C.

15 novembre 2021 - 08:01
Hamilton juge ‘étrange’ la faible (...)

« And still we rise ». Lewis Hamilton commentait ainsi sa folle remontée après les qualifications sprint (parti dernier, il était revenu 5e) ; en course à Interlagos, il a de nouveau remonté 10 places pour finir à la première, devant la Red Bull de Max Verstappen.

Voici Lewis Hamilton à 14 points de Max Verstappen, mais avec de belles promesses avec sa nouvelle unité de puissance. Cette victoire est cruciale pour maintenir ses chances de titre à Abu Dhabi et le Britannique le sait. Mais qu’il revient de loin !

« Nous sommes arrivés après la pause du mois d’août en espérant que nous serions en meilleure position, mais ce n’était pas le cas, et nous n’avons pas vraiment eu de résultats spectaculaires. Je dirais que nous avons eu deux courses où nous étions en tête, mais que les autres ont été difficiles. »

« Nous avions vraiment besoin d’un résultat solide - mais ensuite, évidemment, nous avons eu toutes ces pénalités, ce qui a rendu les choses... mentalement, vous pourriez penser que c’est fini, que c’est impossible, mais rien n’est impossible si vous y mettez du vôtre. C’est pourquoi nous avons cultivé une attitude mentale positive, et nous sommes allés nous battre, les armes à la main. »

Comment Lewis Hamilton pouvait-il expliquer son formidable rythme du samedi comme du dimanche (sans oublier son tour de Q3 qui aurait pu être le plus gros écart entre le 1er et le 2e avec 438 millièmes d’avance sur la Red Bull de Max Verstappen) ?

Même Valtteri Bottas a estimé que son coéquipier était dans une "autre catégorie" dimanche.

Lewis Hamilton est un des premiers surpris, d’autant plus en raison de la chaleur qu’il faisait à Interlagos (une chaleur que craint traditionnellement Mercedes).

« Oui, honnêtement, nous avons travaillé si dur pour essayer chaque week-end, évidemment, d’amener la voiture dans une situation où nous pouvons être compétitifs, mais nous étions sans réponse au Mexique face au rythme qu’ils ont été capables d’avoir chez Red Bull. Et puis nous arrivions sur une piste où la dernière fois ils étaient très forts ici, en 2019. J’ai anticipé une météo chaude pour le dimanche et nous savions que ce serait potentiellement un talon d’Achille pour nous, mais pour une raison quelconque, les voitures ont performé fantastiquement bien ce week-end. »

Même la dégradation des pneus, théoriquement plus importante en raison de la chaleur d’Interlagos (50 degrés sur la piste) a été bien meilleure que prévu pour Lewis Hamilton. Il s’en étonnait !

« Et puis une fois que j’étais devant Max, il me restait du pneu avant-gauche et je pouvais continuer à piloter rapidement donc c’était étrange... parce que ce n’est pas normal. Mais nous le prenons, on est très très heureux de ce résultat. »

L’explication viendrait-elle de réglages optimaux ?

« J’ai choisi de prendre une direction ce week-end, que nous avons tous les deux choisie et qui a très bien fonctionné, pour nous deux, et nous avons vraiment optimisé la voiture dans ces conditions ce week-end et oui, j’ai été vraiment surpris d’être capable de suivre [Max Verstappen] de si près. »

Hill et l’hommage à Lewis Hamilton

Damon Hill a tweeté ceci sur la performance de Lewis Hamilton : "C’était l’un des meilleurs pilotages que j’ai jamais vu en Formule 1, tout à fait génial." Un hommage qui fait plaisir bien sûr à Lewis Hamilton.

« Eh bien, on ne se lasse jamais d’entendre des commentaires positifs de la part d’un si grand pilote, Damon. Je me souviens que j’étais un grand fan de lui quand j’étais plus jeune, quand il courait… j’ai toujours admiré Damon et je pense qu’il a toujours été d’un grand soutien, donc j’apprécie vraiment cela. »

« J’ai vraiment l’impression, d’après mon expérience personnelle, que ça a été l’un des plus grands défis, si ce n’est le plus grand, avec les choses auxquelles nous avons été confrontés pendant le week-end, mais en termes de pilotage, j’ai l’impression que ça a peut-être été ma meilleure... même si c’est difficile à dire, parce que j’ai eu tellement de courses. Je suis reconnaissant pour ça, merci Damon. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less