Hamilton : Je ne sais pas à quoi m’attendre avec la W13 en piste

"Elle est si différente de toutes les autres F1 que j’ai conduites"

Recherche

Par Olivier Ferret

23 février 2022 - 08:17
Hamilton : Je ne sais pas à quoi (...)

Les essais F1 vont débuter dans quelques minutes, à 9 heures, à Barcelone et les pilotes vont enfin pouvoir découvrir leurs monoplaces de 2022 dans les meilleures conditions possibles, à savoir une première séance d’essais de 8 heures, avec les vrais pneus.

Il ne sera pas encore question de pousser trop fort chaque monoplace, le temps de faire toutes les vérifications d’usage (et elles sont nombreuses) mais Lewis Hamilton se dit impatient.

"Je ne sais pas à quoi m’attendre quand nous serons sur la piste," confie-t-il.

"J’espère que le simulateur a été précis. Sinon, nous apporterons des corrections et nous avancerons à partir de là."

"C’est en fait la partie la plus excitante de l’année pour moi, je dirais, du moins jusqu’à présent. Quand vous voyez tous ces ingénieurs, tous les hommes et toutes les femmes qui ont travaillé si dur, vous voyez les sourires sur leurs visages et l’excitation, parce que tout ce travail que nous faisons depuis des mois et des mois..."

"Les pièces sont maintenant construites et assemblées, puis vous voyez la voiture et nous sommes tous les deux, George (Russell) et moi, prêts à la piloter. C’est une expérience spéciale à vivre avec tout le monde."

Le pilote Mercedes F1 admet qu’il n’a pas découvert grand chose en piste à Silverstone avec sa W13 mais il a déjà cerné de petites choses avant de prendre le volant aujourd’hui à 14h.

"Cela va demander beaucoup de finesse et beaucoup de travail pour trouver comment bien régler cette voiture, avec les nouveaux outils, différents, dont nous disposons."

"On va enfin pouvoir rouler sur le sec, pendant de nombreux tours. Mais nous n’avons que 3 jours chacun. Et cette voiture est si différente ; elle est si différente de toutes les autres F1 que j’ai conduites dans le passé, en termes d’équilibre aérodynamique et mécanique... c’est une machine très différente à piloter."

C’est Russell qui aura l’honneur de démarrer le programme Mercedes ce matin. Hamilton va donc scruter tout ce que son équipier va faire sur cette piste de référence. Et la collaboration s’annonce déjà bonne selon le septuple champion du monde.

"George va comme un gant à Mercedes. Et je pense que j’ai beaucoup appris au fil des ans sur la façon de dialoguer avec votre coéquipier et sur la façon dont vous travaillez en équipe, pour aider l’équipe à atteindre son objectif ultime. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons plus de titres mondiaux que n’importe quelle autre équipe."

"Et donc je suis ravi de m’engager avec lui, de collaborer avec lui. Espérons que nos styles de pilotage ne soient pas trop différents. Je sais aussi ce que c’est pour lui d’être en face d’un champion du monde et je connais les pressions qui vont avec, les attentes et aussi les sentiments intérieurs."

"Et je veux qu’il apprenne autant qu’il le peut et grandisse autant qu’il le peut. Je n’ai aucun doute qu’il sera aussi un concurrent sérieux, donc je vais me concentrer aussi dur pour m’assurer de faire le travail au mieux de mes capacités."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos