Formule 1

Hamilton finira par être battu par Verstappen selon Ickx

"Si ce n’est pas cette année, ce sera la suivante"

Recherche

Par Olivier Ferret

19 novembre 2021 - 14:43
Hamilton finira par être battu par (...)

Lewis Hamilton finira par être battu pour le titre par son rival, Max Verstappen.

C’est le point de vue de Jacky Ickx, vice-Champion du Monde de Formule 1 en 1969 et 1970, qui a commenté la situation alors que les commissaires sportifs ont retardé leur verdict lors de l’audience sur le droit de révision de Mercedes jusqu’à ce vendredi.

"Cette bataille entre Lewis Hamilton et Max Verstappen est merveilleuse ! Quand on a tout ce parcours derrière soi, c’est très difficile de battre un jeune pilote de 24 ans. Le temps joue irrémédiablement contre Lewis Hamilton, qui fait de la résistance avec tous les records qui sont en sa possession. Mais quoi qu’il arrive, à la fin, il sera battu ! Si ce n’est pas cette année, ce sera la suivante, et ainsi de suite... C’est inexorable" estime le Belge, au micro de la RTBF.

"Nous vivons un moment exceptionnel avec cette compétition entre deux hommes qui cherchent la victoire. On a du spectacle entre le représentant de la jeunesse, qui a envie de gagner, et le "super champion" qui fait de la résistance. Mais je suis aussi frustré par les règles actuelles de la Formule 1," poursuit Ickx.

"Pour moi, philosophiquement parlant, cela devrait être un combat, une bataille entre des hommes qui assument un risque librement consenti. Je suis frustré parce que le déroulement des épreuves est arbitré par des gens qui sont certainement de bonne volonté, mais qui à mes yeux sont des gens qui, hormis un ancien pilote lors de chaque Grand Prix, n’ont jamais conduit une voiture de course."

"On a brisé l’élan essentiel de la combativité de ces pilotes par une succession de pénalités, d’amendes, de contraintes qui ont modifié considérablement la nature de ce sport. Je trouve ahurissant qu’on puisse pénaliser d’une amende de 50.000 euros quelqu’un qui a osé poser son doigt sur l’aileron de son adversaire. Ou qu’on ose pénaliser Lewis Hamilton qui a détaché son harnais de sécurité pour célébrer sa victoire avec le drapeau brésilien en l’honneur d’Ayrton Senna."

"Il y a là quelque chose qui ne fonctionne pas : il n’y a pas la joie de la victoire, il n’y a que des contraintes qui, pour moi, sont inexplicables. Je souffre de nous voir si éloignés du plaisir de cette communion avec le public. Pas de public, pas de course ! Le public, c’est la base de notre sport. Est-ce que la fantaisie existe encore en Formule 1, comme c’est le cas en MotoGP ?"

"C’est très difficile de battre la jeunesse," poursuit l’ancien pilote de F1.

"Un jour, j’ai gagné Le Mans en étant opposé à un très grand pilote, qui avait beaucoup d’expérience à l’époque, Hans Hermann. Depuis ce jour-là, je pense qu’un jeune de 23 ans sera toujours meilleur, ira toujours plus loin dans son désir de gagner que l’autre, malgré tout son talent et toute son expérience. Max Verstappen a l’avantage de la jeunesse, et il sera toujours capable de freiner une demi-longueur plus loin que son concurrent... même si souvent, ça se finit mal, à cause de cette règle incompréhensible de l’autorisation d’un changement de trajectoire. Pour moi, l’usage qu’on en a fait, c’est antisportif : bloquer un concurrent plus rapide pendant plusieurs tours, on change de trajectoire et on l’empêche de passer. Le résultat, c’est que maintenant on essaie de passer par l’extérieur. Autoriser une attitude antisportive pareille, c’est incroyable que tout le monde trouve ça normal."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less