Formule 1

Hamilton et Vettel s’expriment sur les droits humains au Qatar

Sans trop s’avancer, ils veulent un ‘examen minutieux’ de ces régions par la F1

Recherche

Par Olivier Ferret

18 novembre 2021 - 19:23
Hamilton et Vettel s’expriment sur (...)

Dans une interview ce matin, Stefano Domenicali a promis que le contrat de la F1 avec le Qatar et l’Arabie saoudite était conditionné à un certain degré de respect des droits humains, notamment des femmes et des minorités.

Et la F1 sait déjà qu’elle pourra compter sur un censeur efficace et vigilant, en la personne d’un certain Lewis Hamilton.

Très actif en Hongrie récemment par exemple, Lewis Hamilton se sait attendu alors que le sport va finir la saison dans le Golfe ; il a donc pris la parole, dans le paddock de Losail, sur ces sujets centraux pour lui.

« Comme le sport se rend dans ces endroits, ils ont le devoir de sensibiliser le public à ces questions de droits humains. »

« Ces régions doivent faire l’objet d’un examen minutieux. L’égalité des droits est une question sérieuse. »

« Je suis conscient que dans ces régions, ils essaient de faire des progrès et que cela ne peut pas changer du jour au lendemain. J’ai entendu dire qu’il y a des choses comme une nouvelle réforme du système de la Kafala [système qui obligeait les employés immigrés à demander l’autorisation de l’employeur pour changer d’emploi] qui était en place il y a quelques années, mais il y a encore un long chemin à parcourir. »

« J’ai juste le sentiment que lorsque nous le faisons, si nous venons dans ces endroits, nous devons mettre en avant la situation d’ensemble. »

« Ce qui est important, c’est que nous essayons toujours de faire prendre conscience de certains de ces problèmes. Même si certains changements ont été apportés au fil du temps, ce n’est jamais suffisant, il faut en faire plus. »

« Je sais simplement qu’en tant que sport, nous sommes allés, et je suis allé, dans beaucoup de ces pays et j’ai été ignorant, inconscient de certains des problèmes dans certains endroits. »

Avec Sebastian Vettel, Lewis Hamilton est un des rares à prendre la parole sur ces sujets socio-politiques. Il se sent un peu seul à l’entendre...

« Une personne ne peut faire qu’une petite différence, mais ensemble, collectivement, nous pouvons avoir un impact plus important. »

« C’est pourquoi j’ai essayé d’élever la voix, mais il y a des gens bien plus brillants qui connaissent ces questions et qui essaient de les traiter en arrière-plan. »

« Mais je continue de penser que nous pouvons attirer l’attention sur ces questions et d’examiner minutieusement ces régions et d’exercer une pression qui, je l’espère, fera évoluer les choses. »

Sebastian Vettel et Valtteri Bottas s’expriment aussi

Sebastian Vettel lui avait déjà dit que la F1 ne devrait pas se rendre dans certains pays, sans les citer. Poussé lui aussi de s’exprimer, il a mis le sport face à ses responsabilités.

« Ce n’est pas le premier grand événement organisé ici ou ailleurs. C’est une responsabilité à laquelle chaque grand sport doit faire face. »

Quant au coéquipier de Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, il a été beaucoup moins disert et beaucoup plus discret sur de telles thématiques en déclarant simplement ceci...

« La F1 et notre équipe font tout leur possible pour sensibiliser le public à certaines situations dans le monde entier. »

Mercedes

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less