Hamilton et Ricciardo défendent le Grand Prix de Monaco de F1

En dépit de courses "pas très spectaculaires"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 avril 2022 - 14:17
Hamilton et Ricciardo défendent le (...)

Daniel Ricciardo et Lewis Hamilton ont tous deux défendu le Grand Prix de Monaco, potentiellement menacé au calendrier de la F1. Interrogés en conférence de presse du GP d’Emilie-Romagne, les deux résidents de la Principauté ont noté le statut d’icone de l’épreuve.

Ricciardo et Hamilton ont croisé le fer dans les rues de la Principauté en 2015 (photo) et en 2016, et ils espèrent aujourd’hui que la Formule 1 parviendra toujours à lui garder une place, même si l’un et l’autre reconnaissent que les courses n’y sont pas toujours des plus intéressantes.

"Monaco est spécial. J’adore certains de ces nouveaux circuits, de ces nouvelles villes où nous allons" assure Ricciardo. "Je suis tout à fait pour, parce que ce sont aussi de nouvelles expériences, et l’engagement d’un autre public. Et c’est bien car cela permet au sport de se développer."

"Cela permet le partage de notre sport avec une plus grande partie du globe, et finalement le partage de notre passion avec plus de gens. Mais il y a des lieux et circuits de base de la F1, comme Monaco. C’est un week-end spécial."

"Bien sûr, c’est l’un des circuits les plus difficiles sur lesquels dépasser, donc je ne suis pas sûr qu’il offre une expérience ultime en course. Mais l’expérience du week-end, et tout ce qui fait Monaco, c’est spécial et unique. Qu’on gagne ou non, aller là-bas en tant que pilote de F1 et vivre toutes les émotions de Monaco, c’est unique."

"Et je suis très, très heureux de l’avoir vécu, et de l’avoir expérimenté dans ma carrière. Et je souhaiterais que la prochaine génération de pilotes ait aussi l’opportunité de vivre cela, parce que c’est spécial."

Hamilton a émis un avis similaire à l’Australien au sujet du Grand Prix de Monaco : "Je rejoins ce que Daniel a dit. C’est l’un des joyaux de notre sport. Donc je ne suis pas vraiment sûr que ce serait bien de le perdre. Il y a de bonnes choses, même si la partie difficile est que la course elle-même n’est pas très spectaculaire."

"Mais tous ceux qui y vont l’apprécient. C’est un lieu de choix. Modifier la piste n’est pas facile car c’est le deuxième plus petit pays du monde. Nous n’avons pas beaucoup d’espace. Beaucoup d’entre nous vivons à Monaco. Il a un statut d’icone, une histoire attrayante pour les pilotes et pour ceux qui regardent."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos