Formule 1

Hamilton doit sa disqualification au Brésil à ’deux vis deserrées’

Mercedes F1 a pu récupérer son aileron arrière et trouver le souci

Recherche

Par Olivier Ferret

20 novembre 2021 - 11:42
Hamilton doit sa disqualification (...)

Toto Wolff a révélé que deux vis étaient à blâmer pour la disqualification de Lewis Hamilton le vendredi au Brésil. Selon le directeur de Mercedes F1, elles se sont desserrées au cours de la session et c’est ce qui a mené, du côté droit, à ce que l’écart entre le plan inférieur et supérieur de l’aileron, DRS ouvert, soit supérieur de 0,2mm par rapport aux 85mm maxi autorisés.

L’aileron a finalement été rendu à Mercedes F1 et l’équipe technique a découvert que ce sont ces deux vis desserrées qui ont créé le souci.

"Nous avons récupéré l’aileron arrière et, comme nous le pensions, il était cassé. Il s’est cassé lors des qualifications."

"Nous n’avons pas réussi le test d’écart de 85 mm à l’extrême droite. On l’a passé à gauche et au milieu, mais pas à droite, d’une fraction de millimètre. Mais c’est comme ça."

"Nous n’avions pas le droit de l’inspecter, donc d’argumenter que la pièce était cassée et par conséquent, nous avons découvert que deux vis se sont défaites en qualifications et que ce côté droit était irrégulier."

"Vous savez, probablement, cela a même été préjudiciable au temps au tour, mais c’est ainsi."

"Cela a été signalé aux commissaires et c’était très différent de la façon dont ces choses étaient gérées dans le passé, où vous pouviez réparer les choses qui se sont cassées pendant le parc fermé. Nous sommes passés à autre chose."

"C’est une course terminée," ajoute Wolff. "Nous avons évidemment pu renverser la vapeur. Mais j’aurais aimé que Lewis puisse prendre des points lors des qualifications au sprint, mais c’est du passé."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less