Formule 1

Hamilton confirme que l’arrière de sa F1 est instable mais refuse de s’alarmer

Il est encore tôt…

Recherche

Par Alexandre C.

13 mars 2021 - 16:20
Hamilton confirme que l’arrière de sa (...)

Comme la Red Bull de l’an dernier, la Mercedes de 2021 aurait-elle un train arrière particulièrement instable ? C’est en effet l’inquiétude qui secoue l’équipe de Brackley pour le moment à Bahreïn… surtout après le tête-à-queue de Lewis Hamilton ce samedi matin.

Ce que Lewis Hamilton confirme, c’est que le ressenti avec l’arrière de la W12 n’est pas formidable ; et que la voiture argentée et noire est aussi très sensible au vent. De quoi là encore rappeler les déboires de l’an dernier à Milton Keynes…

« Le vent a changé de direction à 180 degrés, rendant la piste très différente. »

« À certains endroits, vous pouvez pousser là où vous ne pouviez pas le faire hier, et il y a beaucoup de rafales, comme je l’ai découvert dans le virage 13 [celui de son tête-à-queue].

« Le ressenti à l’arrière n’est pas particulièrement formidable avec ce nouveau changement de réglementation, et nous essayons de trouver la bonne fenêtre de fonctionnement. »

Et s’il devait exprimer sur le ressenti global de cette W12 par rapport à la magique W11, qu’est-ce que Lewis Hamilton aurait à dire ?

« C’était à peu près la même chose, pas vraiment très différent. La piste est un peu mieux, donc l’équilibre est peut-être aussi meilleur. C’est légèrement mieux, mais nous travaillons encore sur certaines choses. »

Contrairement à Valtteri Bottas, encore bloqué aux stands en début d’après-midi, Lewis Hamilton a pu rouler de manière très satisfaisante (100 tours de son côté en deux demi-journées). Mais le Britannique n’est pas encore très satisfait du kilométrage total de l’équipe, et pour cause...

« J’ai fait 58 tours, quelque chose comme ça aujourd’hui, donc ce n’est pas beaucoup par rapport aux autres journées d’essais que nous avons eues, mais nous essayons d’être aussi efficaces que possible. »

« Nous avons moins de kilométrage que certains des autres jusqu’à présent, comme la Red Bull. Nous essayons juste de nous en tenir à notre programme et de gérer le nombre de tours que nous avons. »

Pour autant le champion du monde sait qu’il est encore trop tôt pour vraiment s’alarmer...

« C’est le deuxième jour des essais, donc nous sommes juste concentrés sur notre travail, donc on est loin d’être inquiets pour le moment. »

« Nous sommes juste concentrés pour essayer de comprendre la voiture. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour le moment. Tout le monde se concentre sur son programme et c’est ce que nous faisons. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less