Formule 1

Hamilton chez Ferrari ? ‘Ça ne marcherait pas pour lui’ selon Ecclestone

En raison de la culture italienne…

Recherche

Par A. Combralier

14 mars 2020 - 18:33
Hamilton chez Ferrari ? ‘Ça ne marcherait

Même s’il a plusieurs fois répété son envie de rester chez Mercedes, Lewis Hamilton arrive en fin de contrat, cette année, avec l’équipe allemande, et pourrait ainsi aller voir ailleurs l’an prochain. Une destination possible serait vers Ferrari et Maranello, ce qui permettrait au Britannique d’entrer un peu plus dans la légende.

Mais selon Bernie Ecclestone, qui connaît bien l’univers de la F1, Lewis Hamilton aurait tout intérêt à prolonger l’aventure à Brackley…

« Si j’étais Lewis, je resterais chez Mercedes » a confié l’ancien grand argentier du sport au Daily Mail.

« Il est à l’aise là-bas. C’est lui le responsable. Il a avec lui le gars qui décide de tout, celui qui allume et éteint les lumières [le directeur de l’équipe, Toto Wolff]. »

C’est l’occasion pour Bernie Ecclestone d’adresser un nouveau tacle à l’équipe italienne…

« Ça ne marcherait pas chez Ferrari pour lui. Ce sont des Italiens. Il faudrait qu’il apprenne vraiment la langue pour qu’il sache ce qu’ils disent derrière son dos, pour commencer. »

« Le problème avec tous les Italiens, c’est qu’ils ne veulent pas se battre, ne veulent pas se disputer avec qui que ce soit. Au lieu de dire à quelqu’un qui fait un mauvais travail : "Réglez ce problème ou je vais m’occuper de vous, mais je veux des résultats", ils disent : "Dînons ensemble pour en parler. Soyons amis". »

Ancien directeur d’équipe, Bernie Ecclestone donnerait-il plus de liberté à Lewis Hamilton, pour ses activités hors-piste, que Mercedes lui en laisse ?

« Si j’étais directeur d’écurie, je signerais Max [Verstappen de Red Bull]. Il est rapide et facile à gérer. Si j’avais Lewis, je lui dirais juste à quelle heure commence la prochaine course et je lui dirais d’être là à ce moment-là. A part ça, il peut faire ce qu’il veut. »

« Je réduirais son salaire et le laisserais faire son propre sponsoring, ce qu’il veut. Mercedes essaie de le freiner un peu. Je lui donnerais une liberté totale. »

Bernie Ecclestone connaît apparemment bien le pilote Mercedes et ses désirs d’occupation hors-piste…

« Il cherche ce qu’il va faire quand il arrêtera de courir. La mode, la musique, tout ça. Je pense que Lewis n’est pas sûr de lui en général et cela se perçoit aussi dans soin pilotage, quand il veut savoir quel chrono son coéquipier fait ou ce qui se passe avec les gars de Ferrari. Il n’est pas terriblement sûr de lui. »

« Il n’a pas besoin de s’inquiéter de gagner un championnat de plus que Schumacher. S’il veut arrêter la course, il ne doit pas continuer pour cette seule raison. Il doit continuer parce qu’il veut toujours piloter. »

Mercedes

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less