Formule 1

Hamilton : Ce 6e titre en F1 fut le plus difficile pour moi

La perte de Niki l’explique en grande partie

Recherche

Par A. Combralier

3 novembre 2019 - 23:31
Hamilton : Ce 6e titre en F1 fut le (...)

Le Grand Prix des États-Unis a permis de confirmer ce que chacun savait depuis déjà de longues semaines : Lewis Hamilton titré en 2019, cela tenait de l’évidence.

Ce 6e titre de champion est-il alors le plus facile de la carrière de Lewis Hamilton, et notamment de sa carrière chez Mercedes ? Dans le paddock d’Austin, le pilote Mercedes ne voulait pas entendre parler de cette hypothèse.

« En aucune façon ce fut le titre le plus facile. Ce fut l’année la plus difficile pour nous et l’équipe. Nous avons perdu Niki cette année, un membre crucial de notre équipe. Ce furent des montagnes russes émotionnelles après sa perte. Et je n’ai pas eu Bono [son ingénieur de course] pendant un Grand Prix, à Mexico. »

« Ce fut l’année la plus difficile, autant que je me souvienne. C’est vraiment difficile pour les gens de le réaliser, parce que les gens qui ne sont pas avec moi ne voient pas les hauts et les bas qui traversent l’esprit d’un pilote. Ce fut si difficile. Les hauts et les bas, en dehors du sport, ont été les plus difficiles encore. Il a fallu naviguer avec ma famille, travailler, pour juste arriver à ce groupe formidable. »

« Niki me manque tant. Je sais qu’il aurait enlevé sa casquette aujourd’hui. Après les qualifications, il aurait dit que j’étais trop payé ! Mais aujourd’hui, il aurait enlevé sa casquette. Je n’aurais pas été capable de faire tout ça sans lui, il est avec nous, dans l’esprit. »

Ce souvenir n’efface pas le goût du bonheur chez Lewis Hamilton…

« C’est difficile de le dire. Naturellement, c’est juste du bonheur pur. »

« Le septième ciel… je suis encore bien au-delà. Je suis vraiment reconnaissant envers tout le monde à l’usine, envers tous ceux qui m’ont soutenu dans l’équipe, qui ont travaillé si dur. »

« C’est un tel privilège et un honneur de travailler pour cette équipe, d’avoir cette plateforme pour signer de telles performances. »

Comment a alors fait Lewis Hamilton pour tenir le coup ?

« En dehors de la voiture, j’ai juste essayé de rester concentré, tout au long de l’année. C’est ce qui est le plus difficile, et j’imagine que seuls des athlètes au sommet de leur niveau peuvent y arriver comme il le faut. Il faut savoir rebondir après des journées difficiles. »

« Cette voiture n’était pas facile à piloter pour nous. Nous avons commencé la saison à Melbourne en pensant que nous serions derrière. A mi-saison nous étions derrière. Cette deuxième moitié de saison fut un vrai défi. C’est la deuxième moitié de saison la plus difficile que nous avons eue avec l’équipe, en luttant contre Ferrari et Red Bull. Et on l’accueille volontiers. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less