Formule 1

Hamilton blâme Red Bull plutôt que Pirelli pour les crevaisons

Lewis en remet une couche au Paul Ricard

Recherche

Par Olivier Ferret

17 juin 2021 - 14:14
Hamilton blâme Red Bull plutôt que (...)

Alors que Max Verstappen vient d’indiquer qu’il n’était pas satisfait par les conclusions de Pirelli sur les crevaisons de Bakou, le pilote Red Bull suggérant que les pressions recommandés ont bien été respectées, la position de Lewis Hamilton au Paul Ricard est assez différente.

Le Britannique, qui n’est pourtant pas le dernier à critiquer les gommes lorsqu’il le faut, pense que le manufacturier n’est pas en faute. Et il poursuit donc sur la même ligne qu’à Barcelone, suggérant donc que ses rivaux jouent avec les pressions des pneus (comme retirer les couvertures chauffantes trop tôt).

"Pour moi et pour mon équipe, il y a eu des règles et des directives claires quant aux zones dans lesquelles nous devons opérer," explique le pilote Mercedes F1.

"J’ai donc été très surpris, naturellement, de voir qu’ils devaient clarifier cela… vous pouvez évidemment en tirer ce que vous voulez."

"Je suis heureux qu’ils aient reconnu qu’ils devaient clarifier les choses, et je pense que ce qui est vraiment important à partir de maintenant, c’est comment ils le contrôlent, car ils n’ont pas contrôlé la façon dont les pneus sont utilisés, la pression des pneus, la température des pneus. Nous devons faire mieux."

"C’est super qu’ils aient fait une directive technique, mais c’est l’action maintenant qui est nécessaire pour que ce soit bien mené. Nous devons être vraiment vigilants, pour s’assurer que c’est égal pour tout le monde."

Hamilton n’a-t-il aucun doute sur les pneus Pirelli et leur résistance ?

"L’intégrité des pneus… partout où il y a une défaillance, ils augmentent toujours la pression, donc cela vous dit aussi quelque chose. Mais le plus souvent, les pneus ne fonctionnent pas aux pressions demandées."

"Nous n’avons pas eu de problème avec nos pneus, je pense qu’ils [Pirelli] ont fait un excellent travail avec les pneus cette année, ils sont plus robustes qu’avant. Et dans ce cas particulier, je ne pense pas que Pirelli soit en faute."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less