Formule 1

Hamilton assure que Mercedes arrive sans évolution à Melbourne

Contrairement à Red Bull et Ferrari ?

Recherche

Par A. Combralier

14 mars 2019 - 12:27
Hamilton assure que Mercedes arrive (...)

Selon Toto Wolff, Mercedes est quelque peu en retard sur Ferrari, mais serait au niveau de Red Bull – contrairement à ce que prétend, par ailleurs, Helmut Marko.

La W10 a cependant grandement progressé en deuxième à Barcelone, grâce à une monoplace profondément revue. A Melbourne, Mercedes va-t-elle poursuivre sa progression pour prendre l’ascendant ? Valtteri Bottas est apparu confiant sur les progrès possibles de l’équipe allemande…

Lewis Hamilton, de son côté, a admis plus tôt que Mercedes n’avait pas caché son jeu lors des tests. Il estime que ce week-end sera très utile à Mercedes pour mieux comprendre sa nouvelle voiture… même si aucune nouvelle évolution n’est au programme.

« Naturellement, après un test, vous progressez toujours le jour suivant, puisque la voiture devient de plus en plus vieille au fur et à mesure des essais. Vous analysez ce que vous avez réalisé. Les nouvelles informations sont entrées dans la soufflerie, les ingénieurs ont de nouvelles informations, et ils travaillent dessus. Donc tout le monde passe un cap après les essais. »

« La voiture sera un peu comme revigorée pour nous ici, nous en aurons une bien meilleure compréhension, mais je pense que ce sera la même chose pour tout le monde. Nous n’avons pas amené d’évolutions. Ce sera intéressant de voir comment les évolutions Red Bull fonctionnent, et je sais que certains autres, comme d’habitude Ferrari, amènent une évolution pour la première course, donc ce sera intéressant à regarder. »

Mercedes est une des rares équipes, avec Haas, à ne pas avoir changé un pilote dans le line-up… Est-ce que ce sera un avantage sur Red Bull ou Ferrari ?

« La continuité, s’agissant des pilotes, c’est ce qui fonctionne. Nous avons un line-up formidable et je pense que la contribution de Valtteri et de moi-même, c’est ce qui a bien fonctionné ces dernières années. Il n’y a pas de raison de changer. Si rien n’est cassé, rien n’est à réparer. »

Sebastian Vettel avait remporté le Grand Prix d’Australie ces deux dernières années : commencer la saison par une victoire, n’est-ce pas donc aussi décisif pour la suite ?

« La saison est longue, donc je ne sens pas que gagner soit la plus importante des choses en particulier. Il faut surtout finir les courses, les analyser, s’assurer de récolter autant de points que possible, bien sûr, mais je ne suis pas quelqu’un qui veuille naturellement imposer sa marque de manière autoritaire en début de saison. »

En course ce dimanche, si Lewis Hamilton signe le meilleur tour, et s’il finit dans le top 10, il récoltera un point bonus… Que pense-t-il de cette nouvelle règle ?

« Ce sont 21 points en plus sur une saison, donc ce sera intéressant de regarder comment les gens essaieront de marquer ces points. »

Mercedes

expand_less