Hamilton assume d’être réaliste et de ne plus croire au titre cette saison

Lewis pense déjà à un redressent de Mercedes F1 pour 2023

Recherche

Par Olivier Ferret

24 avril 2022 - 09:07
Hamilton assume d'être réaliste (...)

Lewis Hamilton a donc admis hier après le Sprint à Imola que ses espoirs de remporter le championnat cette année étaient devenus très faibles, la W13 étant bien trop loin du compte pour lui permettre de remonter assez vite.

Le pilote Mercedes a 50 points de retard sur le leader du championnat Charles Leclerc avant la quatrième course de la saison. Compte tenu du net déficit de performance de l’équipe par rapport à ses rivaux, Hamilton doute qu’il soit en mesure de renverser ce désavantage même avec 20 courses restantes.

"Je sais qu’il y a beaucoup de points à jouer, et théoriquement, oui, mathématiquement, c’est toujours possible. Mais il faut être réaliste. C’est pourquoi j’ai dit ça. Les problèmes que nous avons ne sont pas mineurs," explique Hamilton.

"Ce n’était pas une parole de désespoir sur le moment, c’est la réalité. Ces gars-là, Ferrari et Red Bull, ont plus d’une seconde d’avance, une seconde et demi même dans le pire des cas. Nous n’avons actuellement rien à proposer pour la prochaine course, nous n’avons pas encore de solution. Même pour concevoir quelque chose, si nous trouvons la solution, la construction de ces pièces pourrait prendre des mois."

"Gardons la tête baissée, gardons espoir, mais je dois garder un œil sur la position réaliste dans laquelle nous nous trouvons."

Hamilton reconnait qu’il pensait déjà à s’assurer que l’équipe ne serait pas dans la même position en 2023.

"Nous devons juste travailler dur pour nous assurer que nous ne serons pas dans cette position l’année prochaine. Je n’ai jamais été aussi loin, nous savons comment fonctionnent un championnat, et avec ces deux équipes à l’avant, les Ferrari et les Red Bull qui réalisent de sérieuses performances, nous devons trouver une seconde et demie, au moins et commencer à finir devant eux à la fin de l’année. Cela ne va pas être facile."

Le Britannique conçoit qu’il était "raisonnable" de se demander si Mercedes avait adopté la mauvaise philosophie avec son W13.

"Mais je ne peux pas dire si le concept de la voiture est défectueux parce que je ne suis pas un aérodynamicien. À un moment donné, nous saurons mieux si c’est le cas ou non, si nous avons eu raison ou tort."

"Peut-être que tout d’un coup, nous corrigerons le rebond et nous débloquerons plus de potentiel. Il est donc difficile de faire une croix sur notre concept si tôt car tout le monde continue à y travailler chez nous."

"Mais j’espère que nous saurons bientôt, d’une manière ou d’une autre, quelle que soit la réponse, et nous pourrons alors commencer à nous concentrer sur une solution ou alors à repartir d’une feuille blanche."

"Bien sûr, je veux me battre pour le championnat du monde, mais malheureusement ce n’est pas le cas et nous devons accepter la réalité à laquelle nous sommes confrontés et c’est ce que nous faisons parce que nous ne baissons pas les bras."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos