Formule 1

Hamilton accuse la FIA d’avoir surtout voulu ralentir Mercedes F1 avec le nouveau règlement

Verstappen pointe plutôt du doigt des facteurs multiples

Recherche

Par Alexandre C.

27 mars 2021 - 20:09
Hamilton accuse la FIA d’avoir (...)

Les changements aérodynamiques (découpe du fond plat notamment) cette année en F1 ont, pour but affiché, de réduire l’appui de 10 % des F1, afin de soulager la pression sur les pneus Pirelli.

Mais après avoir été battu en qualifications à Bahreïn par la Red Bull de Max Verstappen, Lewis Hamilton a une toute autre explication : la FIA aurait surtout voulu ralentir Mercedes !

Notons que le Britannique avait eu une déclaration identique l’an dernier, pour interpréter le bannissement des modes fête le samedi…

« Je veux dire, ce n’est pas un secret que les changements, bien sûr... ils ont été faits pour nous empêcher de gagner, pour nous ralentir. »

« Il y a eu des changements, bien sûr, l’année dernière sur notre moteur pour le même motif. »

« Mais ce n’est pas grave. Nous aimons les défis et nous ne dédaignons pas de les relever. Nous travaillons juste dur pour faire de notre mieux, et c’est ce que nous ferons. »

Battu de presque quatre dixièmes par Max Verstappen, Lewis Hamilton s’attendait pourtant à être encore plus en souffrance....

« L’écart est définitivement plus erré que ce que nous attendions »

« Je pense que c’est un très bon pas en avant pour nous en venant ce week-end. Je pense que nous pensions que l’écart serait le double de ce que vous voyez aujourd’hui et c’est vraiment grâce à un travail fantastique des hommes et des femmes de l’usine. »

Et en rythme de course, que pourront les Mercedes face à Max Verstappen ? Le Néerlandais aura le même avantage selon Lewis Hamilton...

« C’est juste à partir des informations qu’on m’a données et de ce que je peux voir. »

« Notre équilibre n’était pas vraiment spectaculaire, mais ce n’était pas le pire, le pilotage. Si on fait le calcul, on dirait qu’il y avait quelques dixièmes de différence entre nous. Mais nous verrons bien. Ce n’était définitivement pas terrible et c’était beaucoup mieux que ce que je pensais être lors des essais. »

Mais de quel mal souffre la Mercedes ? L’instabilité à l’arrière ?

« Je ne peux pas vraiment vous dire où nous sommes en souffrance, je ne veux pas vous dire quel est notre problème. »

La philosophie du high-rake, adoptée par Red Bull, serait aussi moins pénalisée que le low-rake de Mercedes.

Est-ce l’explication de ces déboires ? Valtteri Bottas, en conférence de presse à Bahreïn, a refusé de le dire précisément.

« Ils ont un package très complet dans l’ensemble. »

« Leur unité de puissance, leur châssis, leur aérodynamique, tout cela est bon. Ils ont fait un bon travail pendant l’hiver et nous devons faire un meilleur travail. »

Que pense alors Max Verstappen des difficultés de Mercedes ? La philosophie aérodynamique de Red Bull est-elle enfin récompensée cette année ?

C’est l’occasion pour le Néerlandais de contredire Lewis Hamilton : non, la FIA n’a pas forcément voulu ralentir Mercedes et non, ces modifications ne peuvent pas tout expliquer. Le moteur Honda notamment a grandement progressé...

« C’est le résultat de plusieurs facteurs. C’est notre philosophie depuis longtemps, bien sûr. »

« Je ne pense pas que l’on puisse pointer du doigt un seul domaine où Red Bull s’est améliorée, je pense qu’il y a eu plusieurs facteurs aussi. »

« Par exemple, nous connaissions nos faiblesses l’année dernière et ce n’est pas seulement lié au high-rake. »

« Je pense aussi que du côté du moteur, Honda a travaillé très dur pour améliorer son moteur en général et je pense qu’ils ont fait un excellent travail. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less