Formule 1

Hamilton a ‘ruiné’ son hiver en négociant tardivement son contrat avec Mercedes F1

Il ne veut donc pas répéter cette erreur pour l’an prochain

Recherche

Par Alexandre C.

10 mai 2021 - 10:05
Hamilton a ‘ruiné’ son hiver en négociant

94 points en 4 courses (soit son meilleur départ en F1), 100 poles et presque maintenant 100 victoires… où s’arrêtera Lewis Hamilton ?

Dans un tweet d’avant-course, dimanche matin à Barcelone, Damon Hill, le champion 1996, a affirmé que Lewis Hamilton était l’une des personnes les plus talentueuses qu’il avait connues. Et ce n’est qu’une petite partie des louanges s’accumulant, course après course, sur le pilote Mercedes.

Après sa victoire de Barcelone, Lewis Hamilton réagissait à l’hommage de l’ancien pilote Williams…

« Tout d’abord, j’ai vu ça et j’ai ressenti beaucoup de gratitude envers Damon, parce que je me souviens d’avoir grandi en regardant Damon et d’avoir - comme maintenant - beaucoup de respect pour lui. Et je me souviens l’avoir encouragé, en tant que Britannique, en voulant qu’il réussisse, même lorsqu’il n’avait pas une bonne voiture ou une bonne équipe, donc ça vous rend vraiment humble quand vous voyez des gens que vous avez admirés, que vous avez regardés et dont vous avez grandi en vous inspirant ou quoi que ce soit, et qu’ils vous disent des choses respectueuses et positives. C’est un moment incroyable quand ça arrive. »

« C’est une période où je dois être au mieux, week-end après week-end. Ces gars-là sont... Max conduit exceptionnellement bien, tout comme Valtteri. Les tours de qualification de Valtteri sont difficiles à battre. C’est tellement serré entre nous tous. Vous avez vu en course, il va falloir performer parfaitement chaque week-end et je ne pense pas que quelqu’un puisse le faire mais j’essaie de m’en rapprocher le plus possible. »

Physiquement aussi, alors qu’il est l’un des pilotes les plus vieux du plateau, Lewis Hamilton arrive à rester au sommet. Tout en ayant un régime végétarien qui ne semble avoir aucun impact, bien au contraire, sur sa forme.

« Je dirais que je suis plus conscient que jamais de mon corps, de mon régime d’entraînement. Je m’entraîne depuis longtemps maintenant, mais je ne cesse de grandir et d’apprendre à prendre soin, naturellement, de ce qui m’a été donné et je me sens bien. »

Le meilleur pilote du plateau voit pourtant son contrat arriver à expiration à la fin de cette année. Toto Wolff a annoncé vouloir commencer les négociations bien avant décembre, contrairement à l’an dernier. Alors, ne faut-il pas commencer à y penser dès maintenant ?

« Oui, nous ne voulons jamais nous retrouver dans la position que nous avons connue en janvier, en février. Cela a ruiné tout mon hiver et je suis sûr que cela n’a pas aidé Toto, en termes de congé et de détente, donc on a eu l’impression de ne pas avoir vraiment de pause. Je pense que nous devons être raisonnables. Naturellement, nous ne devons rien précipiter, mais nous devons être raisonnables et entamer des pourparlers. »

« Ils sont très complexes, ce n’est jamais une procédure super simple et j’espère que nous pourrons bientôt commencer, tant que cela n’interfère pas avec le travail actuel. Nous avons encore des courses à faire, mais ce serait formidable de mettre quelque chose en place avant la pause, afin que nous puissions, encore une fois, avoir une image claire de l’avenir. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less