Formule 1

Hamilton a réussi à trouver le bon équilibre entre la F1 et ses activités

"A moi de connaître mes limites et jusqu’où je peux aller"

Recherche

Par Olivier Ferret

2 avril 2021 - 08:58
Hamilton a réussi à trouver le bon (...)

Lewis Hamilton continue à penser qu’une partie de son succès en F1 vient de l’équilibre qu’il a su créer entre sa vie de pilote et ses différentes activités en dehors du sport, qu’il exerce en plus sur différents continents.

Le septuple champion du monde, qui a entamé 2021 par une victoire, aime à rappeler le scepticisme que son choix de vie a laissé pendant des années dans le paddock, y compris chez ses patrons de l’époque comme Ron Dennis ou Niki Lauda.

Promotion de la diversité, mode, musique, sport et loisirs constituent aujourd’hui une grande partie du planning du Britannique et il ne compte pas changer cela, même si la pandémie de Covid-19 a freiné pas mal de choses ces 12 derniers mois.

"Je pense que les gens travaillent naturellement plus dur pour que les choses paraissent plus faciles qu’elles ne le sont en réalité. J’ai une grande équipe autour de moi pour m’aider à réussir, mais je dirais que je suis beaucoup plus occupé que n’importe quel pilote ne l’a jamais été."

"Trouver le bon équilibre est probablement la chose la plus difficile car vous ne voulez jamais arriver sur un circuit et que les gens disent que la raison pour laquelle vous n’avez pas été au top est parce que vous êtes distrait par toutes ces autres choses, ce qui est une échappatoire facile pour m’attaquer."

Hamilton aime à rappeler ce fameux tour de qualifications de Singapour en 2018, alors qu’il revenait de New York quelques jours auparavant.

"J’étais à New York pour faire un défilé de mode et ensuite j’ai enchainé des avions. Chez Mercedes on était habitué à mon style de vie mais Niki Lauda n’était pas content. Même lui a dit ’il ne peut pas faire ça’. Et puis j’ai sorti ce tour de qualification et tout le monde a dit ’oh oui, il peut en fait’."

"Je ne pourrais pas faire toutes ces autres choses sans la course, donc c’est finalement à moi de connaître mes limites et jusqu’où je peux aller. Je ne peux pas rester à faire le fou trop tard ou trop faire la fête ou quoi que ce soit."

"Petit à petit, je me renforce et si j’ai du temps, j’ajouterai autre chose à mon temps libre qui m’intéresse. Encore une fois, je ne suis pas seul. Quand je sais que j’ai un événement à venir, j’ai une équipe qui s’occupe de ce genre de choses. C’est la stratégie."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less