Formule 1

Hamilton a évoqué une possible retraite de la F1 avec Wolff

"Il est important de toujours flirter avec la retraite..."

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juillet 2021 - 19:03
Hamilton a évoqué une possible retraite

Lewis Hamilton a prolongé pour deux ans son contrat avec Mercedes F1, ce qui portera la fin de sa présence en Formule 1 à 38 ans, au minimum.

Toto Wolff, qui voulait prolonger avec le Britannique en priorité, a discuté avec son pilote d’une possible retraite.

"Il comprend assez bien ce que lui apporte la course et cette passion brûle encore fortement en lui. D’une certaine manière, ce championnat difficile face à Red Bull a suscité encore plus de plaisir chez lui comme chez nous pour nous battre. L’année prochaine s’annonce vraiment excitante."

"Donc oui, nous avons parlé de la retraite, il est important de toujours flirter avec la retraite quand on a tant accompli. J’ai été dans le même état d’esprit, à mon niveau. Mais il faut également contrôler son propre destin. Et je pense qu’à ce stade, il a tellement de passion pour ce sport que je peux le voir y rester pendant un certain temps encore."

Wolff aurait-il pu signer pour un an seulement avec le septuple champion du monde ? La question n’a pas vraiment été à l’ordre du jour dans ses discussions avec Hamilton.

"Il était clair qu’il était important de s’engager pour les deux prochaines années, la première du nouveau règlement et la deuxième. Et pour nous tous, c’est une bonne chose. Il connaît très bien l’équipe et nous savons que son expérience, sa vitesse et sa motivation sont au maximum."

"Sa motivation de continuer est uniquement due à la volonté de gagner et d’avoir du succès, surtout avec le nouveau règlement. Il veut soutenir l’équipe et avoir la meilleure voiture possible, le meilleur moteur possible, et il sera lui-même le meilleur."

"Il ne regarde pas spécifiquement les pilotes de la nouvelle génération, mais il faut que ça corresponde à ses attentes, de la même manière que l’équipe veut être à la hauteur de ses propres attentes."

Cet accord avec Hamilton a été annoncé rapidement. Y a-t-il eu des points de friction, comme le salaire ?

"Non, aucun. Parce qu’avec nos discussions de l’hiver, nous avions déjà défriché ces sujets. Lewis sait ce qui est important pour nous et nous savons ce qui est important pour lui. Il n’y a eu rien de difficile concernant le salaire ou les clauses. C’était davantage une question d’activités pour lui, le travail sur la fondation, ce genre de choses."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less