Formule 1

Hamilton a agacé une ministre avec son soutien pour les LGBTQ+

Elle l’accuse à tort de propager des "fake news"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 juillet 2021 - 14:51
Hamilton a agacé une ministre avec (...)

Lewis Hamilton et Sebastian Vettel se sont montrés très véhéments envers la loi votée par le gouvernement hongrois au sujet de la protection de l’enfance, qui interdit notamment d’évoquer l’homosexualité auprès des enfants et adolescents.

La ministre de la justice du pays, Judit Varga, s’en est pris au pilote Mercedes F1, à qui elle reproche de tenir des propos faux au sujet de cette loi, qui interdit aussi de parler de changement de sexe à ces mêmes enfants et adolescents.

"J’ai malheureusement vu Lewis Hamilton rejoindre le camp international des fabricants de ’fake news’ en attaquant notre loi de protection de l’enfance" a déclaré Varga, qui est aussi une proche conseillère du Premier ministre Viktor Orban.

"Je suggère que Lewis Hamilton lise l’acte hongrois de protection de l’enfance. Le fabricant de chaussures doit se tenir à la fabrication de chaussures, et le pilote de F1 devrait s’en tenir au pilotage."

Hamilton avait déploré la "lâcheté" du gouvernement Orban, qui fait l’amalgame entre homosexualité et pédocriminalité. Quoi qu’en dise Varga, la loi représente bel et bien une privation des droits les plus fondamentaux pour les LGBTQ+, qui ont donc été soutenus par Hamilton et Vettel - qui n’a d’ailleurs pas reçu de critiques de la ministre.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less