Formule 1

Hamilton 2e en Q3 : Wolff révèle comment Mercedes F1 a renversé la donne à Bakou

Un travail de fond à l’usine en particulier

Recherche

Par Alexandre C.

5 juin 2021 - 17:29
Hamilton 2e en Q3 : Wolff révèle (...)

Les qualifications à Bakou étaient censées être les plus difficiles de Mercedes depuis « Singapour 2015 » à entendre Toto Wolff, après les essais libres du vendredi. Et pourtant ! Lewis Hamilton a signé le 2e meilleur chrono en Q3, devant un certain Max Verstappen.

Bien sûr, les circonstances exceptionnelles ont aidé, mais le travail d’ampleur sur les réglages réalisé entre le vendredi et le samedi ont aussi payé, plus pour Lewis Hamilton que pour Valtteri Bottas (10e).

Alors, comment expliquer ce retournement de situation ? Toto Wolff évoque le travail de fond réalisé par les ingénieurs se situant aux deux QG de Mercedes, loin au Royaume-Uni…

« Nous ne faisions qu’expérimenter en EL3. Le travail qui a été fait à Brackley et aussi à Brixworth et par les ingénieurs ici, la conception d’un programme que nous avons parcouru ligne par ligne par ligne, certaines expériences utiles, d’autres non… et à la fin nous avions beaucoup plus de réponses à nos questions et nous avions une voiture qui était bonne. »

« Tout est lié. Il n’y a pas qu’une seule chose. Il s’agit de l’équilibre aérodynamique, de la bonne quantité d’appui aérodynamique, des températures dans les pneus et puis évidemment de l’équilibre. »

Lewis Hamilton, très rapide dans le dernier secteur, a-t-il tout maximisé dans la longue ligne droite de Bakou ? Le pilote Mercedes confirme que la clef du bonheur se trouvait dans les réglages... Du reste Valtteri Bottas a utilisé des réglages différents de son coéquipier, avec plus d’appui. Un pari peu payant !

Lewis Hamilton en disait plus alors ce soir...

« C’est vraiment difficile d’expliquer les émotions que j’ai vécues au cours de la dernière journée. »

« Et quand nous parlons des changements de réglages, il est difficile pour nous de comprendre pourquoi nous sommes dans la position dans laquelle nous sommes, parce que nous essayons beaucoup de choses différentes et nous n’obtenons pas toujours les résultats que vous attendez. »

« Peu importe ce que nous faisons, nous ne pouvons pas vraiment y remédier. Donc de mon point de vue, je pousse les gars à essayer ceci ou cela. »

« Et puis quand vous faites ça... j’avais beaucoup d’anxiété parce que je ne sais pas si vous allez réussir, ou si vous vous trompez - et alors cela signifie que vous êtes hors du top 10 comme nous l’étions plus tôt ce matin et puis hier. Vous devez juste laisser faire les gars. Nous étions ici hier soir jusqu’à 11 heures et de nouveau pour la session de 10 minutes juste avant, nous faisons encore de petits changements et nous devons juste nous secouer et foncer. »

« C’est un sentiment incroyable. Je pense que nous avons trouvé le bon équilibre. Avons-nous l’aileron parfait ? Je suis sûr que vous pouvez toujours dire que vous pourriez avoir un équilibre légèrement meilleur, mais ça a fait le travail aujourd’hui. »

Pourquoi ne pas avoir imposé les meilleurs réglages à Valtteri Bottas ?

« C’était le propre choix des pilotes » explique Toto Wolff.

Faut-il alors blâmer Valtteri Bottas pour son manque de vista ? Et puis, Mercedes n’a-t-elle pas sacrifié la Q3 du Finlandais (qui a donné l’aspiration à son coéquipier) ?

« Non. Depuis le début entre Valtteri et Lewis, nous avons tiré à pile ou face pour savoir qui aurait le choix de décider s’ils s’élancent en premier ou deuxième. »

« C’est donc le même système. Il alterne de course en course entre les pilotes. »

« Valtteri n’a pas eu de chance aujourd’hui, il aurait pu être dans le top 5. Nous avons une règle en début de saison que tout pilote peut décider s’il veut partir premier ou deuxième sur la piste. »

« Ce week-end, c’était à Lewis de décider et il a décidé de partir en deuxième position, il n’y a donc rien de surprenant. »

Lewis Hamilton a confié que les longs relais étaient bien plus prometteurs pour Mercedes... Lewis peut-il donc gagner selon Toto Wolff ?

« Les longs relais étaient bons étaient très bons. Je dirais qu’hier ils étaient sur le même rythme que les Red Bull. Donc je pense que nous avons une bonne chance de faire un bon résultat demain. »

La grille de départ de Bakou :

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less