Hamilton : 2022 n’a pas été ma saison la plus difficile en F1

Pas de victoire mais "beaucoup de positif à retenir"

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 novembre 2022 - 17:49
Hamilton : 2022 n'a pas été ma (...)

Sur un plan purement statistique, Lewis Hamilton vient tout simplement de vivre sa plus mauvaise saison en Formule 1 depuis ses débuts en 2007. Mais il ne considère par pour autant 2022 comme étant son année la plus difficile sur le plan personnel.

Au championnat du monde des pilotes, le Britannique a terminé sixième alors qu’il n’avait jamais fini en dehors du top 5 et a été battu de 35 points par son coéquipier George Russell. Et bien sûr, il n’a pas remporté la moindre victoire ni signé la moindre pole position cette année.

Mais Hamilton ne pense pas que 2022 ait été sa saison la plus difficile en F1 : "Non, je pense que 2011 est probablement l’année la plus difficile que j’ai connue, en termes de vie privée."

"2022 n’a pas été ma meilleure année, elle est probablement dans le top 3 de mes pires saisons, mais je me sentais bien plus fort sur le plan personnel et dans ma manière de travailler avec l’équipe, nous sommes tous restés unis. Il y a donc beaucoup de points positifs."

"Nous irons à l’usine pour voir tout le monde. Même si nous n’avons pas de titre mondial à fêter, nous célebrerons le travail et les efforts de tout le monde. J’espère que les difficultés de cette année nous permettront d’avoir les outils pour nous battre pour les championnats à l’avenir."

Hamilton "heureux" que la saison soit terminée

Sur le point de décrocher la quatrième place du Grand Prix d’Abu Dhabi, Hamilton devait finalement abandonner à deux tours de l’arrivée à cause d’une fuite hydraulique. Il concède que son passage sur un vibreur au premier tour, qui faisait décoller les roues avant de sa F1, n’avait pas aidé en termes de performance non plus.

"Le plancher a pris un grand coup et ça nous a coûté en performance. L’équilibre s’est en quelque sorte déplacé vers l’avant et j’avais l’impression d’avoir beaucoup plus d’appuis, j’étais en difficulté à cause du survirage. C’était bien mieux après notre arrêt, il y avait toujours un peu de perte mais j’ai pu retrouver du rythme."

Hamilton n’est ainsi pas mécontent qu’une année globalement difficile s’achève.

"Je suis très heureux que la saison soit terminée. J’ai cru jusqu’à cette dernière course qu’il y aurait une chance. Il est important de ne jamais abandonner et de continuer à travailler. J’ai tout donné et je pense que cette dernière course résume finalement bien toute ma saison."

Une première saison sans victoire en F1

Depuis ses débuts en F1 en 2007, Hamilton avait donc toujours gagné au moins un Grand Prix par saison. Et si le septuple champion du monde en est bien sûr un peu déçu que ce ne soit pas le cas cette année, il a malgré tout accueilli certains résultats comme de grandes réussites.

"Honnêtement, ça aurait été sympa d’obtenir une victoire, mais une, ce n’est jamais suffisant n’est-ce pas ?"

"Cette année, la première fois que nous avons terminé cinquième, c’était comme une victoire. De même pour la première quatrième place. Et chaque podium était ensuite comme une victoire, nous avions alors l’impression d’avoir accompli quelque chose de grand et je devais m’accrocher à ce sentiment."

Une chose est sûre en tout cas : la W13 ne manquera pas à Hamilton, qui en plaisante avant de la retrouver une dernière fois lors des essais de mardi : "Je vais peut-être me faire porter pâle, ou prétendre que j’ai mal au dos ou quelque chose comme ça !"

La trêve hivernale est donc très attendue : "Pour le moment, je n’ai vraiment pas hâte qu’une nouvelle saison commence. Je veux rentrer voir ma famille et lui dédier mon énergie, ça fait un moment que je ne l’ai pas vue. Et je vais me détendre, faire attention à moi, rester positif..."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos