Formule 1

Hakkinen s’attend à ‘des surprises’ jusqu’au bout pour le titre F1

Il ne faut pas sous-estimer Mercedes…

Recherche

Par Alexandre C.

11 novembre 2021 - 16:32
Hakkinen s’attend à ‘des surprises’ (...)

Le Grand Prix du Mexique fut largement dominé dimanche dernier – après l’alerte du samedi en qualifications – par la Red Bull de Max Verstappen.

Mika Hakkinen n’a pas été surpris par cette domination compte tenu de l’historique de Red Bull sur ce circuit, d’autant plus que l’équipe avait été piquée dans son orgueil en qualifications.

« La victoire de Max Verstappen au Mexique, dimanche, n’est pas une surprise. Ce circuit en haute altitude convient aux voitures à haut niveau d’appui aérodynamique, car l’air raréfié affecte beaucoup moins leurs performances que celles de leurs rivaux, et il leur permet également de mieux utiliser leurs pneus. »

« Mercedes a bien réussi sa qualification, en optimisant les réglages de ses voitures, tandis que Red Bull l’a ratée, car ses pneus n’ont pas fonctionné aussi bien en raison de la hausse soudaine des températures. Ils ont appris cette leçon à temps pour la course. »

« C’était fantastique pour le public mexicain de voir Pérez 3e, et bien que Lewis n’ait jamais été vraiment en difficulté, cela a souligné l’avantage de Red Bull sur ce circuit. Lewis a bien performé en finissant 2e. Il s’agissait de limiter les dégâts. »

Maintenant que l’écart est de 19 points entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, et alors que Red Bull l’a emporté à Austin comme à Mexico, la question se pose : le championnat est-il en train de basculer définitivement pour Red Bull ?

Helmut Marko et Daniel Ricciardo semblent enclins à le penser. Mais Mika Hakkinen lui prédit une lutte serrée jusqu’au bout.

« Il n’y a aucun doute que la victoire de Max lui a donné une forte avance dans le championnat du monde avec seulement quatre courses restantes. Mais à mon avis, beaucoup de choses peuvent encore se passer dans cette lutte entre Red Bull et Mercedes. Si le prochain Grand Prix au Brésil devrait à nouveau convenir à la voiture de Max, Lewis Hamilton a gagné à Interlagos en 2016 et 2018. »

« Nous nous dirigeons ensuite vers deux nouveaux circuits au Qatar et en Arabie saoudite, ce qui signifie qu’aucune des deux équipes ne dispose de données issues des événements précédents sur lesquelles s’appuyer. Elles utiliseront bien sûr la technologie des simulateurs pour prédire les performances, mais on ne sait jamais vraiment comment une voiture et des pneus vont fonctionner. Les nouvelles pistes fraîchement surfacées peuvent être glissantes, poussiéreuses et certainement délicates. »

« Red Bull a montré un petit mais important avantage de rythme, cependant je suis certain que les quatre prochaines courses vont produire des surprises. C’est à ce moment-là que la psychologie du pilote et de son équipe devient importante. Quand tout va bien, cela peut sembler facile, mais c’est quand quelque chose ne va pas que les champions montrent à quel point ils sont bons. »

« J’ai remporté mes deux championnats du monde lors de la dernière course de la saison, alors je sais ce que c’est que de se livrer une bataille serrée. Chaque point compte, de même que chaque problème technique ou accident. J’ai gagné en 1998 lorsque Michael Schumacher a calé sur la grille au Japon et a ensuite été victime d’une défaillance des pneus, tandis qu’en 1999, j’ai remporté le titre avec seulement deux points d’avance sur Eddie Irvine. »

« Si vous vous détendez, l’autre gars attend toujours de saisir une opportunité. »

« Par conséquent, je suis sûr que ce championnat du monde peut aller jusqu’à Abu Dhabi. Mercedes fera tout ce qu’elle peut pour que cela arrive, et personne ne doit sous-estimer la capacité de Lewis Hamilton à donner à Max beaucoup de choses à penser pendant ces dernières courses. Il aime les défis, et c’est ce que Max est pour Lewis. Beaucoup de choses peuvent encore arriver. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less