Formule 1

Hakkinen explique à Verstappen comment rendre une position en piste de manière sûre

‘C’était un problème’ lance-t-il sur le brake-test

Recherche

Par Alexandre C.

8 décembre 2021 - 15:22
Hakkinen explique à Verstappen (...)

Max Verstappen a-t-il ‘brake-testé’ Lewis Hamilton alors qu’il voulait le laisser passer, pour lui rendre sa position en piste à Djeddah au dernier Grand Prix ? Ses intentions étaient-telles parfaitement pures en cette occasion ?

La FIA a tranché, puisqu’en se basant sur la télémétrie, sans appel, c’est bien Max Verstappen qui a été sanctionné de 10 secondes, sans que cela n’ait aucune incidence sur le classement de la course.

Mika Hakkinen tient donc à mettre les choses au point. Le Finlandais, très attaché à la sécurité, adresse un rappel à l’ordre au Néerlandais : sa manœuvre n’était ni bien intentionnée, ni sécuritaire.

« Lorsque vous devez laisser une voiture vous dépasser, il n’y a qu’une seule façon de le faire en toute sécurité. C’est de faire un mouvement clair sur le côté, de relâcher légèrement l’accélérateur et de laisser la différence de vitesse naturelle permettre à votre concurrent de vous dépasser. »

« En regardant ce qui s’est passé ensuite, je ne crois pas que Max "brake-testait" Lewis, c’est-à-dire qu’il essayait de provoquer une collision qui aurait pu facilement mettre les deux voitures hors course. Au lieu de cela, il essayait de forcer Lewis à le dépasser sur la ligne DRS. Cependant, la façon dont il a ralenti, et la position de sa voiture sur la piste, était définitivement un problème. »

« La FIA a révélé que la voiture de Max a produit 2,4 force G au freinage. Pour vous donner une idée de ce que c’est, une voiture de route haute performance avec ABS produirait environ 1,2 G en cas de freinage maximal. Ici, c’était presque le double, et nous avons pu voir que Max a ralenti de la 8ème à la 3ème vitesse dans le processus. Quelle que soit la raison, ce n’était pas positif et la FIA a eu raison d’appliquer une pénalité après la course. »

« Je ne sais pas comment la voiture de Lewis a survécu au contact avec l’arrière de la Red Bull de Max, mais l’aileron avant de la Mercedes doit être très solide ! »

Pour Mika Hakkinen, il est temps que la FIA tire les leçons de cet incident : alors que Lewis Hamilton n’a pas été averti en temps et en heure de la manœuvre de Max Verstappen, qu’attend-on pour mettre en place un système de communication qui éviterait de tels couacs dangereux ?

« Ce qui s’est passé à Djeddah était dangereux. Les deux pilotes savaient que la ligne d’activation du DRS se trouvait devant eux, et aucun d’entre eux ne voulait être le premier à la franchir, car cela aurait permis à l’autre pilote de les doubler dans la ligne droite suivante. Nous savons aussi maintenant que si Max avait reçu l’instruction de permettre à Lewis de passer, Lewis n’avait pas encore été informé et était momentanément confus. »

« En conséquence, je pense que les équipes et la FIA devront examiner le processus, et peut-être la technologie, utilisés pour envoyer des messages aux pilotes. »

« Bien que nous puissions discuter de l’importance de la pénalité - étant donné qu’elle n’a pas changé les résultats - le message est clair. Une conduite dangereuse entraînera une pénalité et si la FIA voit une répétition de ce type de conduite à Abu Dhabi, je pense que la pénalité sera sévère et immédiate. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less