Formule 1

Hakkinen appelle la FIA à éviter le ‘chaos’ en cette fin de championnat

Avantage Hamilton pour le titre selon lui

Recherche

Par Alexandre C.

25 novembre 2021 - 14:21
Hakkinen appelle la FIA à éviter le (...)

Puisque l’on a du mal à décerner qui, entre Lewis Hamilton ou Max Verstappen, peut être qualifié de favori pour la fin de saison, Mika Hakkinen, après le Grand Prix du Qatar, propose une analogie intéressante : comparer le F1 au tennis.

Et dans ce cas, il y aurait pour le moment presque une balle de jeu ou de match pour le pilote Mercedes, à en croire le double champion du monde finlandais.

« Si la Formule 1 était un match de tennis, je dirais que c’est "avantage Hamilton" après ses victoires dominantes au Brésil et au Qatar. Bien que Max Verstappen mène le championnat du monde de 8 points, Mercedes a répondu en donnant à Lewis Hamilton une voiture avec laquelle il peut vraiment se battre pour défendre son titre. »

« Dimanche, Lewis contrôlait totalement la situation après sa solide performance en qualifications. Sa Mercedes n’avait pas le même avantage de vitesse en ligne droite qu’au Brésil, où il avait pris un nouveau moteur, mais dans les courbes sinueuses du Qatar, sa voiture avait un net avantage sur son rival Red Bull-Honda. »

« Les rivaux du championnat du monde étaient à un autre niveau, leurs concurrents loin derrière. »

Sans la FIA, le chaos ?

Quant à la pénalité infligée à Max Verstappen après les qualifications, Mika Hakkinen ne la trouve pas injustifiée dans le contexte de la course au titre, bien au contraire.

« Après les drames du Brésil, c’était au tour de Max de prendre une pénalité sur la grille au Qatar pour ne pas avoir ralenti pour un double drapeau jaune - l’une des règles de sécurité les plus importantes de la Formule 1 qui exige que les pilotes ralentissent et soient prêts à s’arrêter. »

Mika Hakkinen croit aussi que la remontée de Max Verstappen en début de course, a été favorisée par la faible résistance de Pierre Gasly (qui était pourtant en grande souffrance au niveau du rythme ou de la gestion des pneus) : comme si en somme, Gasly était le "wingman" de Max Verstappen dans ce contexte.

« Il était intéressant de voir Pierre Gasly aider Max à gagner une autre position. Il est parfois facile d’oublier que Red Bull possède deux équipes de Formule 1 et, avec le championnat en jeu, nous ne devrions pas être surpris que Red Bull Racing et Alpha Tauri vont travailler ensemble lorsque le besoin s’en fera sentir. »

C’est là peut-être un autre élément aux batailles et intrigues politiques déjà intenses que se livrent Mercedes et Red Bull, et plus précisément Toto Wolff et Christian Horner depuis le début d’année... Mais pour Mika Hakkinen, il n’y a rien de nouveau sous le soleil du paddock.

« À mon avis, nous assistons à une guerre sportive entre Mercedes et Red Bull. C’est une bataille entre Lewis et Max, les patrons de l’équipe, Toto Wolff et Christian Horner, et les 2000 personnes qui travaillent pour eux. Nous avons déjà vu des moments de tension et je sais que nous en verrons d’autres. »

« Au milieu se trouve la FIA qui a un travail incroyablement difficile à faire. Elle a pris des décisions difficiles au Brésil et elle a dû faire de même au Qatar. Ce que cela montre, c’est que les officiels s’efforcent d’adopter une approche équilibrée, de laisser les pilotes courir mais aussi de rappeler à tous que les règles doivent être respectées. Sinon, c’est le chaos. »

Désormais la F1 retient son souffle : qui remportera le titre ? Alors qu’il ne reste que deux Grands Prix, Mika Hakkinen voit Mercedes dominer à Jeddah notamment grâce à l’aide du "moteur magique" d’Interlagos.

« Avec seulement 8 points d’avance sur Lewis pour Max, et 5 points d’avance sur Red Bull pour Mercedes dans le championnat des équipes, les deux championnats pourraient basculer d’un côté ou de l’autre.

« Max pourrait même remporter le championnat du monde à Djeddah si Lewis a un mauvais résultat. Mais sur un circuit qui semble favoriser les voitures avec une bonne vitesse en ligne droite, et avec Mercedes prévoyant d’utiliser le "moteur Brésil" dans la voiture de Lewis, le champion en titre ne cherchera rien de moins qu’une victoire.

« Si Lewis gagne à nouveau en Arabie Saoudite et réalise le meilleur tour, avec Max finissant 2ème - une forte possibilité - les deux pilotes iraient à la dernière manche du championnat du monde à égalité de points. Ce serait une fin extraordinaire à ce qui a été une saison incroyablement serrée. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less