Formule 1

Steiner : Prendre des pilotes payants, une de mes décisions les plus difficiles

Le patron de Haas F1 ne fait pas dans la langue de bois au Portugal

Recherche

Par Olivier Ferret

24 octobre 2020 - 11:23
Steiner : Prendre des pilotes (...)

Günther Steiner l’a reconnu sans langue de bois : l’équipe Haas F1 se passe de ses deux pilotes actuels aussi pour des raisons financières. Deux pilotes qui payent pour leurs baquets, c’est ce dont le team a besoin pour poursuivre l’aventure et financer le développement des futures monoplaces.

Nikita Mazepin devrait apporter le plus gros chèque, l’autre viendra probablement de Ferrari avec Mick Schumacher, qui devrait ainsi faire ses débuts en F1 dès l’année prochaine même si cela reste encore à confirmer.

Mais pourquoi Steiner n’a-t-il pas cherché à discuter avec Kevin Magnussen, le Danois ayant aussi quelques sponsors personnels, comme Jack & Jones ?

"Je vois où vous voulez en venir. Mais on parle ici de taille de sponsor. Bien entendu, cela nous aiderait mais je ne demanderais jamais à Kevin de venir avec un autre gros sponsor. Je ne lui ai jamais demandé."

"Mais nos résultats au championnat en 2019, et certainement ceux de cette année, couplés avec la pandémie, nous mettent dans une situation où nous devons changer notre business model. Il y a des centaines d’emplois qui dépendent de mes décisions, pas seulement deux pilotes. C’était une de mes décisions les plus difficiles que j’ai dû prendre dans ma carrière, prendre des pilotes qui nous apportent du budget."

Si Kevin Magnussen semble vouloir tenter une percée en Indycar, ce n’est pas la piste qui intéresse l’autre pilote mis sur la touche, Romain Grosjean.

"Non, l’Indycar ce n’est pas pour moi. Je trouve ça trop dangereux comme je l’ai déjà dit. Je travaille sur d’autres projets, j’ai déjà parlé de l’Endurance (avec Peugeot) et j’ai de très bons souvenirs des 24h du Mans."

"La Formule E est aussi une alternative pour la suite de ma carrière, parce que c’est un championnat du monde. OK, les voitures ne sont pas des F1, mais il y a un défi de gestion de l’énergie, de l’intelligence du pilote, et c’est fun. Mais pour trouver un baquet en Formule E maintenant pour l’année prochaine, ce n’est pas facile, il est déjà tard."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less