Formule 1

Haas ne voulait pas sponsoriser Grosjean ’pour qu’il se tue’ en IndyCar

Gene Haas a annulé sa proposition après l’accident de Bahreïn

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 février 2021 - 18:46
Haas ne voulait pas sponsoriser (...)

Membre de l’équipe Haas F1 depuis 2016, Romain Grosjean a terminé sa collaboration avec le team par son énorme accident, peu avant son 100e Grand Prix au sein de l’équipe.

Gene Haas, le propriétaire de Haas F1 Team, révèle qu’il envisageait de sponsoriser la reconversion du Français en IndyCar jusqu’à ce jour fatidique de novembre. Par la suite, il n’a pas voulu garder son engagement, par peur de soutenir un gros risque d’accident.

"Il avait demandé si nous voulions le sponsoriser en IndyCar, et je pense qu’au début, j’étais ouvert à cette idée" se souvient Gene Haas auprès de Racer. "Mais quand il s’est crashé à Bahreïn, j’étais vraiment heureux qu’il ne se soit pas tué. Il avait absolument détruit la voiture et j’étais très heureux qu’il ait survécu."

"Il a une femme et trois enfants, et je lui ai dit que je ne me voyais pas lui donner de l’argent pour qu’il se tue. J’ai ressenti le besoin qu’il reste à la maison et prenne soin de sa famille. Il a réchappé d’un énorme accident."

Haas semble avoir été choqué par l’accident de Grosjean : "Si vous compreniez vraiment ce qui s’est passé là-bas... si la voiture avait été à un angle différent de quelques degrés d’un côté ou de l’autre, il n’aurait pas pu sortir et il serait mort."

"Il a été extrêmement chanceux. Et l’équipe a été extrêmement chanceuse. Je ne pouvais pas imaginer devoir faire face à une veuve et ses enfants. Je ne pouvais pas. Je lui ai dit ’reste à la maison, je ne peux plus t’aider’."

Haas insiste sur le fait qu’il aurait aimé soutenir Grosjean, pour qui il a la plus haute estime : "Vous savez, Grosjean est un sacré pilote. Il a de très bonnes journées, durant lesquelles je pense qu’il est parmi les meilleurs. Il aime piloter, et c’est son choix."

"Je ne veux pas faire partie de ce mauvais choix. Je me sens heureux qu’il s’en soit sortie et n’ait pas été tué. C’était la journée la plus chanceuse de toute la saga Haas F1, que Grosjean survive et s’en sorte à peu près sans blessure."

"Ce n’était pas si terrifiant dans le sens où il est sorti de l’épave, mais le Halo était coincé dans les rails de sécurité. Si cet espace avait été plus étroit, son casque ne serait pas passé et il serait mort."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less