Formule 1

Haas ne s’était ‘jamais retrouvée dans une telle situation’ s’inquiète Grosjean

Le Français est là depuis les débuts de l’écurie…

Recherche

Par A. Combralier

9 juillet 2019 - 15:02
Haas ne s’était ‘jamais retrouvée dans (...)

La saison des Haas prend l’allure de calvaire. L’écurie n’a toujours pas résolu ses problèmes d’exploitation de pneus, et semble décrochée dans la course au développement. Haas pourrait-elle rebondir, enfin, à Silverstone ce week-end ? Ce serait bien une surprise, mais sait-on jamais ?

« Nous n’avons connu de bon week-end depuis longtemps, au final » reconnaît Romain Grosjean aujourd’hui. « Notre rythme de course, les vendredis, en essais libres, n’a pas été vraiment incroyable ces dernières courses. Malheureusement, cela s’est ensuite confirmé en course. Le truc, c’est d’avoir une voiture rapide en simulation de qualifications, et, sur les longs relais, d’avoir une base sur laquelle travailler avant la course, afin de l’aborder en confiance. Et ce ne fut pas le cas au Red Bull Ring ou au Paul Ricard. Chaque fois, le dimanche, j’ai le sentiment que ce sera compliqué et malheureusement, ça l’a été ces deux dernières courses. »

L’ambiance dans l’équipe est-elle toujours intacte ?

« Tout le monde travaille très dur. Bien sûr, personne n’est heureux de cette situation. Nous voulons mieux faire. Donc oui, tout le monde est motivé. Nous travaillons tous ensemble, des ingénieurs aux pilotes, en passant par les mécanos et le directeur d’écurie. C’est la première fois, en quatre ans, que nous nous retrouvons dans une telle situation, mais cela peut toucher chaque équipe. Nous y arriverons. »

Romain Grosjean s’attend au moins à prendre du plaisir dans les enchaînements rapides de l’ancien aérodrome…

« C’est vraiment un beau circuit. Il y a beaucoup de virages. Enfin, par le passé c’étaient des virages, aujourd’hui, c’est plus des lignes droites, au moins en qualifications – les virages 10, 11 et 12. Ils sont vraiment à très haute vitesse, et c’est très amusant. Il est toujours délicat de vraiment expliquer notre sentiment. Vous sentez juste les forces-G et l’appui. Vous êtes totalement enfoncé dans votre baquet pour prendre le virage. Savoir ce dont la voiture est capable, c’est juste incroyable. »

Ce Grand Prix à Silverstone sera-t-il le dernier ? L’avenir du circuit demeure en effet toujours dans la brume, même si les négociations seraient bien avancées pour 2020…

« Je pense que Silverstone est un circuit formidable, qui a beaucoup d’histoire » commente Romain Grosjean. « J’adorerais le voir rester au calendrier. Ce n’est pas moi qui le décide, mais c’est l’une de ces courses que vous appréciez, avec de bons fans. C’est un bel évènement. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less