Formule 1

Haas n’est pas dans une situation aussi confortable qu’à Melbourne

L’écurie ne domine plus franchement le milieu de grille

Recherche

Par A. Combralier

29 mars 2019 - 20:58
Haas n'est pas dans une situation (...)

Carlos Sainz craignait, hier, que Haas ait cinq dixièmes d’avance sur le reste du peloton. Les qualifications livreront leur verdict demain, mais ce qui est certain, c’est qu’en essais libres, les Haas, sans être mal classées, n’étaient pas détachées du milieu de grille.

Kevin Magnussen a fini 7e des EL2, derrière la Renault très compétitive de Nico Hulkenberg. Est-il un peu déçu de ne pas avoir pu battre l’Allemand ?

« Je suis raisonnablement heureux de notre journée. Ce furent des bonnes EL2 dans des conditions plus nocturnes et fraîches. Les EL1, ce n’était pas effrayant, mais c’était très délicat avec les températures plus élevées. Le comportement des pneus en est rendu délicat, et la voiture ne se comportait pas bien. Mais c’était la même chose pour tout le monde. C’était bon de voir, en EL2, comment fonctionnait la voiture dans les conditions qui seront celles des qualifications demain. Je suis plus heureux dans ces conditions, donc c’est positif. La voiture se comportait bien mieux. »

Romain Grosjean a terminé à la 9e place des EL2, un petit dixième derrière son coéquipier. La lutte pour la Q3 s’annonce âpre !

« Nous avons fait du bon travail aujourd’hui, et il y a plus encore à faire en prévision de demain. C’était intéressant de conduire une voiture sur une piste très chaude en EL1, puis dans des conditions plus représentatives en EL2. Nous apprenons toujours des choses sur la VF-19, donc je suis assez heureux de voir comment elle performe. J’aimerais un peu plus d’adhérence à l’arrière, surtout en longs relais, c’est un domaine où nous pouvons mieux faire je pense. Je suis confiant, nous y parviendrons. Nous avons de bonnes marges de progression à trouver avec la voiture. C’est toujours une bonne chose avant les qualifications. Nous serons dans la lutte. »

Günther Steiner estime que la journée de Haas fut « assez intéressante. »

« Les EL1 ont semblé difficiles, les conditions sont si différentes le vendredi entre les deux sessions. Les EL2 sont davantage similaires à ce que nous trouverons en qualifications demain. Nous n’étions pas là où nous voulions en EL1, mais nous sommes restés calmes, puisque nous savions que les conditions changeraient plus tard. Nous avons fait du bon travail en EL2. Demain, ce sera de nouveau la même chose : il faudra rester calmes en EL3, et ensuite travailler sur ce que nous aurons trouvé en EL2 pour les qualifications. Dans l’ensemble, ce ne fut pas une mauvaise journée. »

Haas F1

expand_less