Haas F1 se rate en Hongrie, entre accrochage et mauvais pneus

Schumacher termine 14e, Magnussen 17e

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 juillet 2022 - 19:01
Haas F1 se rate en Hongrie, entre (...)

Haas F1 a connu une course très difficile en Hongrie, après que Kevin Magnussen et Mick Schumacher ont chaussé les gommes dures dès le deuxième relais. L’équipe a tenté un pari à un arrêt, mais les gommes à flancs blancs n’avaient aucun rythme. Le Danois termine sa course en 17e place après des dégâts sur sa monoplace en début de course.

"Notre course a été massivement compromise par le fait que nous avons dû passer par les stands pour le drapeau noir et orange" a déclaré Magnussen. "J’ai eu un léger contact au départ avec l’une des McLaren, je n’ai pas pu l’éviter, et ce n’était pas si grave, donc j’ai été surpris de recevoir le drapeau."

Magnussen est toutefois heureux d’avoir pu rouler avec les gommes mediums sur la VF-22 évoluée : "C’était positif de mesurer immédiatement ce que nous espérions. Il va falloir beaucoup de travail pour obtenir des temps au tour et cela viendra au cours des prochaines courses, c’est un nouveau potentiel à débloquer."

Mick Schumacher, a terminé 14e, et il confirme avoir souffert des pneus durs : "C’était encore plus difficile que ce à quoi nous nous attendions. Nous espérions que le composé C2 fonctionnerait et ça n’a pas été le cas, donc en termes de stratégie, nous avons peut-être parié sur le mauvais pneu."

"Nous avons pris un bon départ, c’est ce que nous visons, mais malheureusement nous n’avons pas réussi à garder ce niveau. Je pense que nous avons beaucoup de choses à étudier, à analyser et à comprendre."

"Pour Spa, nous voulons savoir comment le nouveau package fonctionne, ce dont nous avons besoin en termes de réglages et ce dont nous avons besoin pour être rapide. Je m’attends à ce que ce package fonctionne assez bien à Spa et si c’est le cas, nous le saurons à coup sûr."

Steiner s’en prend à la direction de course de la FIA

Günther Steiner, le directeur de Haas, s’agace que Magnussen ait dû rentrer au stand en début de course, et accuse la direction de course de faire du zèle : "Ce fut une course difficile aujourd’hui pour nous."

"Kevin a apparemment endommagé son aileron avant, ce qui, à notre avis, est une erreur de la FIA. L’aileron avant était clairement en mesure de tenir et de continuer, donc nous avons perdu un demi-tour, ce qui signifie que notre course était terminée."

"Et puis évidemment, faire fonctionner les pneus a été difficile lorsque nous nous sommes retrouvés avec tous les drapeaux bleus. C’était la même chose pour Mick, les C2 ne fonctionnaient pas, nous n’avons pas réussi à les faire fonctionner, et nous avons fini là où nous avons fini."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos