Formule 1

Haas F1 : Resta explique le travail effectué avec Ferrari

L’équipe américaine a pris ses quartiers à Maranello

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2021 - 13:46
Haas F1 : Resta explique le travail (...)

Haas F1 a changé de façon de travailler pour prévoir l’arrivée de la réglementation 2022. Cette révolution technique nécessite de repartir d’une feuille blanche, et l’équipe a repris son organisation à zéro.

Ainsi, elle a créé un nouveau groupe de travail technique sur le projet 2022 et le tout nouveau châssis, tout en le rattachant à Ferrari, à côté de l’usine de Maranello. Simone Resta, qui chapeaute la technique sur le projet, donne des détails sur la mise en place de ce groupe.

"Construire une voiture de Formule 1 à partir de zéro a été un très grand défi pour le nouveau groupe technique, car le projet a démarré parallèlement à la création du groupe, ainsi qu’à tous les nouveaux processus et examens que nous avons mis en place" explique Resta.

Haas travaille donc avec Ferrari et utilise la soufflerie de Maranello pour faire progresser son prototype de F1 2022 : "Depuis le début de notre collaboration avec Ferrari, nous utilisons leur soufflerie."

"Le modèle de soufflerie 2022 a été préparé au début de l’année afin de commencer le plus tôt possible le développement de la voiture. Le nouveau modèle de soufflerie, à l’échelle de 60 % comme ses prédécesseurs, semble assez différent si on le compare aux précédents en raison de la combinaison de plusieurs facteurs."

Anticiper pour espérer une meilleure saison en 2022

Et pour cause, aucun point du règlement technique 2021 ne survivra à celui de l’année prochaine : "C’est un tout nouveau modèle, nous sommes partis de zéro. Il présente de nouvelles dimensions de pneus et de jantes avant et arrière, ainsi qu’une carrosserie entièrement revue."

"Cela inclut un design entièrement nouveau pour les ailerons avant et arrière, la carrosserie, le plancher et le diffuseur, les conduits de freins, le carénage de roue et la suspension également."

"La liberté de développer des surfaces aérodynamiques a été réduite, mais permet toujours aux équipes de développer différentes géométries et d’extraire des performances. Et comme toujours, le diable se cache dans les détails."

"Un outil très important pour développer les performances de la voiture est la CFD, Computational Fluid Dynamics, qui permet à l’équipe d’aérodynamiciens d’effectuer des simulations virtuelles avant de tester les pièces à l’échelle dans la soufflerie."

Interrogé sur les espoirs et objectifs que cette voiture fait naître, Resta peine à répondre : "Dans l’équipe, nous avons décidé d’arrêter le développement de la voiture 2021 au début de l’année, en essayant de concentrer la plupart de nos ressources sur la voiture 2022."

"Nous avons commencé un peu sur la pointe des pieds, car nous devions compléter la structure tout en développant également les processus et les outils, mais nous pensons que cet investissement sera payant et que nous aurons une voiture compétitive, et nous nous amuserons à nouveau beaucoup en 2022."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less