Haas F1 prie pour ne pas casser de VF-22 à Bakou

Il faut en effet enchainer directement avec Montréal ensuite

Recherche

Par Olivier Ferret

7 juin 2022 - 09:41
Haas F1 prie pour ne pas casser de (...)

Les deux Grands Prix d’Azerbaïdjan et du Canada se déroulent sur des week-ends consécutifs et cette année le Covid-19 ne perturbera pas cet enchainement prévu par la FOM, pourtant séparé de dizaines de milliers de kilomètres.

Pour Günther Steiner, le directeur de Haas F1, cela ne fait que renforcer la nécessité d’un calendrier régional tel qu’il est actuellement en discussions en coulisses à partir de 2023.

Quels sont les principaux défis de ce genre de courses à la suite ?

"Les défis sont que vous allez d’un continent à l’autre, c’est un long voyage et l’équipe travaille très dur pour tout faire. Il faut avoir une bonne équipe et de travailler dur, mais c’est un défi car ils n’ont que quelques jours pour tout remettre en place et repartir pour la prochaine course."

"Si vous avez des dommages sur la voiture, cela devient plus difficile, nous espérons donc ne pas avoir de dommages à Bakou. Dans les plans de la saison prochaine, ce serait formidable si nous pouvions combiner des courses par région du globe. Je sais que Stefano Domenicali travaille fortement sur ce sujet et ça ira dans la bonne direction à partir de l’année prochaine."

Avant Montréal, il y a donc le Grand Prix d’Azerbaïdjan, qui s’impose comme un incontournable du calendrier F1 grâce au spectacle qu’il offre presque à chaque édition.

"Ma première impression lorsque je me suis rendu sur cette course a été d’être surpris de voir à quel point la ville et la piste sont agréables. Je ne connaissais pas du tout Bakou auparavant, cette ville n’était pas sur ma liste d’endroits où aller un jour. Cette piste a certainement sa place en Formule 1, y compris à l’avenir."

Le circuit de la ville de Bakou est connu pour fusionner sections sinueuses serrées et longues lignes droites. Est-ce que cela jouera en faveur de la VF-22 ?

"Évidemment, le circuit est divisé comme vous le dites en deux éléments - très rapide et très sinueux. Je pense qu’avec notre voiture, nous avons bien avancé en Espagne avec les réglages de la voiture et elle se comporte bien en toutes circonstances en ce moment. Nous devons trouver le bon set-up et je pense que nous pouvons avoir un bon résultat comme nous l’aurions fait en Espagne et à Monte Carlo si les choses s’étaient passées différemment."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos