Formule 1

Haas F1 : Mazepin parle de ses progrès depuis Spa

Et de sa lutte contre Mick Schumacher

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 septembre 2021 - 12:41
Haas F1 : Mazepin parle de ses (...)

Nikita Mazepin est heureux d’avoir changé de châssis, car il a retrouvé ses sensations. Le pilote Haas F1 était bien plus lent que Mick Schumacher et a réussi à se rapprocher de son équipier après avoir demandé un nouveau châssis.

"Mon rythme sur un tour s’est considérablement amélioré depuis la première séance d’essais à Spa" note Mazepin. "Et nous savons tous ce qui s’est passé là-bas. C’est bon de savoir que je peux à nouveau faire confiance à mes sensations. La confiance de la voiture qui fait ce que je veux qu’elle fasse est maintenant de retour."

Le nouveau châssis est un peu plus léger et bien que Günther Steiner, son directeur, ait minimisé cet apport, le pilote russe assure qu’il y a un vrai bénéfice : "C’est de la physique basique que l’on apprend à l’école."

"Plus vous avez de poids dans les virages, plus vous avez besoin d’appui. Plus le poids est faible, plus je peux prendre de la vitesse, tout comme mon coéquipier."

Mazepin justifie ses performances moins bonnes que Mick Schumacher, oubliant au passage que son équipier est lui aussi un débutant. Certes, Schumacher a fait des essais en F1 avec la Ferrari Driver Academy, mais Mazepin a lui aussi eu un programme d’essais complet avec Mercedes.

"Je me bats pour la même position dans l’équipe depuis un certain temps maintenant. Mais ce n’est pas si facile en tant que nouveau venu par rapport à une superstar qui est liée à la Formule 1 depuis des années."

Steiner, interrogé à Monza, ne sait pas de quoi parle Mazepin en termes de différence : "Je ne sais pas ce qu’il veut dire ou ce qu’il pense être mieux maintenant. Je vais devoir lui poser la question."

L’Italien pense en fait que Mazepin devient simplement plus compétitif à mesure qu’il s’acclimate à la Formule 1 : "Il s’agit d’apprentissage. Quelques bons résultats sont toujours bons pour la confiance en soi. Avant cela, il ne savait pas quoi faire avec la voiture pour qu’elle fasse ce qu’il voulait. Maintenant, il sait."

Après un week-end très compliqué entre ses deux pilotes à Zandvoort, Steiner espère du calme à Monza : "Je veux que nos gars se battent avec Robert Kubica dans l’Alfa, et pas seulement l’un contre l’autre."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less