Haas F1 : Fittipaldi est frustré mais n’en veut pas à Magnussen

"Je me suis dit que j’avais presque une chance"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 mars 2022 - 11:27
Haas F1 : Fittipaldi est frustré (...)

Pietro Fittipaldi éprouve une certaine frustration à l’idée d’avoir manqué le baquet de titulaire chez Haas F1. Le Brésilien a été appelé à Bahreïn pour remplacer Nikita Mazepin au pied levé et espérait un volant dans l’équipe, mais c’est finalement Kevin Magnussen qui a décroché la timbale.

"On m’a dit qu’il n’y avait que deux candidats, dont moi et un autre, mais je ne savais pas qui" a déclaré Fittipaldi. "C’était Kevin et il a été choisi, je respecte la décision de l’équipe. C’est décevant, ça fait mal car je connais mon potentiel."

"Je sais que j’ai le potentiel de faire de belles choses. Mais j’ai déjà dû me battre contre beaucoup d’adversité dans ma carrière et c’est une nouvelle chose. La seule chose que je peux faire maintenant est de travailler encore plus dur."

"C’est sûr que lundi, je me suis dit que j’avais presque une chance, et je sais ce que j’aurais pu faire. Ça aurait été énorme au Brésil et ailleurs. Ça aurait été incroyable. Le GP de Miami aussi, car je suis né à Miami, et je pensais que ça allait vraiment se faire."

"Mais ce n’est pas grave. Ce n’est pas un problème. Le lendemain, vous vous réveillez, vous devez travailler plus dur et une autre opportunité se présentera. Je sais que l’histoire ne s’arrête pas là, quelle qu’elle soit."

Fittipaldi reste toutefois motivé à l’idée de faire le meilleur travail possible pour Haas : "J’ai dit à Günther que je suis aussi impliqué que je l’étais avant. Et chaque fois qu’il me mettra dans la voiture, je vais être aussi préparé que possible."

Et tout ce que je peux améliorer, je vais l’améliorer. Et quand l’occasion se présentera, peut-être dans le futur, ce sera bien car j’aurai plus de temps pour être encore mieux préparé. C’est ainsi que je dois voir les choses."

Pas de rancœur envers Magnussen

Fittipaldi n’en veut pas à Magnussen, qui a donc pris la place, et le Brésilien explique même avoir donné des conseils au Danois après avoir roulé une demi-journée à Bahreïn ce jeudi. Il est heureux de mettre à profit l’expérience des premiers roulages de la VF-22.

"Nous partageons la même salle des pilotes, donc dès que je suis sorti, il était là et nous avons parlé un peu. Je lui ai dit ce qu’il fallait ressentir et ce à quoi il fallait s’attendre. Je suis sûr que nous allons avoir une autre discussion très bientôt, et je verrai comment il se sent."

"À Barcelone, nous avons eu du talonnage et d’autres choses. Ensuite, vous venez ici et le premier jour, vous voulez faire le plus de tours possible, donc vous roulez en sécurité, avec une garde au sol assez haute."

"Ensuite, vous commencez à revenir à ce que vous pensez être la performance idéale, et je suis sûr que nous allons y arriver ces prochains jours. Il se peut donc que son feeling soit très différent de ce que j’ai ressenti."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos