Haas F1 est-elle la nouvelle Minardi ?

Resta, Alonso et Giancarlo Minardi débattent

Recherche

Par Alexandre C.

17 janvier 2022 - 07:38
Haas F1 est-elle la nouvelle Minardi

Ancien de Ferrari (quoique conservant toujours des liens très étroits avec la Scuderia), aujourd’hui directeur technique de Haas, Simone Resta est chargé notamment de développer et maximiser les synergies entre l’équipe italienne et l’équipe américaine.

Resta s’appuie bien sûr sur son expérience et les ressources de Maranello ; mais encore sur sa longue expérience dans le sport automobile ; ainsi, son passage chez Minardi (comme ingénieur R&D), entre 1998 et 2001, est riche d’enseignements aussi pour lui.

Comparer Minardi à Haas, dans son expérience personnelle, donne de l’espoir à Resta : cela peut sembler paradoxal étant donné la faible compétitivité historique de la structure de Faenza… mais le directeur technique s’en explique.

« J’ai eu la chance de commencer ma carrière chez Minardi, qui était clairement la plus petite équipe dont je me souvienne dans ma vie professionnelle. »

« Je sais donc comment faire avec peu de ressources, avec peu de personnes et simplifier au maximum pour me concentrer sur les priorités. Cela fait partie de mon ADN, je suis né avec Minardi. »

« Et ensuite, de la dernière équipe sur la grille, je suis passé à la première équipe sur la grille avec Ferrari. C’était donc un changement assez important. »

« J’ai aussi travaillé chez Sauber/Alfa Romeo [directeur technique en 2018 et 2019]. C’était un peu quelque part au milieu je dirais entre les deux. »

« Donc il n’y a pas de surprise, rien d’inattendu. C’est simplement un mode de fonctionnement différent mais nous sommes prêts à le faire. »

Haas, une nouvelle Minardi, vraiment ?

Les comparaisons entre Haas et Minardi ont tout de même leurs limites : à l’époque, Minardi ne pouvait compter sur le soutien technique d’un tel géant comme Ferrari. Dès lors Haas, au lieu d’être la nouvelle Minardi, ne serait-elle pas plutôt la nouvelle équipe B de Ferrari ?

Cependant, Simone Resta peut être appuyé dans sa comparaison par des propos tenus par un autre ancien de la maison Minardi : Fernando Alonso en personne lui qui en 2001, fit ses débuts à Faenza.

Ainsi Alonso dressait-il lui aussi des comparaisons entre Haas et Minardi en fin de saison dernière…

« Je me souviens définitivement que 2001 n’était pas une saison très compétitive. C’est une saison où vous devez fournir votre meilleure performance possible, mais en même temps garder votre motivation élevée parce que chaque week-end, c’est le même résultat, peu importe la préparation que vous faites. De l’extérieur, vous ne voyez pas de différences mais c’est une belle préparation pour les événements futurs et des difficultés, vous apprenez normalement plus que des succès. Donc c’est certainement une bonne saison de toute façon pour lui et pour Haas en général » concluait l’Ibère en parlant de Mick Schumacher.

Minardi peu amène sur Schumacher

Giancarlo Minardi, le fondateur de l’écurie du même nom, semble pourtant avoir gardé, et légitimement, un attachement plus profond pour la successeure de Minardi, c’est-à-dire l’équipe Toro Rosso-AlphaTauri. Dès décembre 2019, il se disait ainsi « impressionné » par les progrès de son ex-équipe.

Quant à l’équipe Haas, Minardi a été peu flatteur notamment envers Mick Schumacher : il expliquait même à la presse italienne, début 2021, que Yuki Tsunoda était selon lui un meilleur pilote que Mick Schumacher…

« Ce sera Tsunoda qui fera la meilleure saison, sans aucun doute » déclarait en mars 2021 Minardi. « Sa voiture est évidemment meilleure que celle de Schumacher, mais je pense aussi que Tsunoda est un meilleur pilote. Je l’ai vu à Imola avec une voiture vieille de deux ans et il m’a impressionné. Il est devenu très bon. Son secret repose aussi sur la manière japonaise de faire les choses. Ce sont des gens qui sont très modestes mais dans le cas de Tsunoda, on peut aussi voir qu’il est extrêmement déterminé et très rapide. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos