Formule 1

Haas F1 est certaine que les budgets plafonnés joueront un grand rôle en 2022

Steiner salue le fait que les F1 de l’an prochain soient développées ainsi

Recherche

Par Olivier Ferret

14 août 2021 - 08:31
Haas F1 est certaine que les budgets

Le plafond budgétaire introduit en F1 cette année devrait réussir à niveler le terrain de jeu pour l’année prochaine, alors que toutes les équipes doivent concevoir une toute nouvelle monoplace dans le même temps et avec les mêmes contraintes de budget maximum à respecter : 145 millions de dollars.

C’est en tout cas ce que croit Günther Steiner, le directeur de Haas F1, une équipe qui développe sa VF-22 en partenariat avec Dallara et Ferrari.

"Je suis certain que le plafond aura son effet pour niveler les équipes. Cela aura certainement un gros impact. Sans ce budget plafonné, les grosses équipes auraient développé en parallèle la F1 de cette année avec la nouvelle et elles auraient investi encore plus massivement sur la F1 de 2022."

"Je pense que c’est une combinaison de choses. Il y a aussi les runs en soufflerie. Elles sont limitées en nombre et le temps de calcul des simulations est aussi limité. Donc oui, au global, le niveau de jeu sera bien plus équitable."

"De notre côté, nous avons commencé rapidement sur 2022 en sachant qu’avec cette voiture, il ne servait à rien d’investir quoi que ce soit car elle n’était pas bonne en 2019."

"L’année dernière, nous avons complètement arrêté le développement pour investir beaucoup - pas seulement de l’argent mais aussi dans les gens. Dans un monde idéal, nous n’aurions pas eu à le faire mais nous devons composer avec nos ressources. Nous ne sommes pas au plafond et nous ne le serons pas l’an prochain. C’est pourquoi nous avons décidé d’aller à fond sur 2022, alors j’espère que cela portera ses fruits."

Steiner a aussi profité de cette "pause développement" pour réorganiser les départements.

"De toute évidence, au début de la saison, nous avons eu un début de développement un peu plus lent parce que nous devions réorganiser et relancer beaucoup de départements. Mais maintenant, nous avançons à bonne vitesse avec de bonnes personnes, donc je suis assez confiant que nous pouvons revenir dans le peloton."

"Jusqu’où ? Cela va dépendre des autres. J’espère qu’ils ne seront pas très bons. Cela rendra les choses beaucoup plus faciles !"

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less