Formule 1

Haas F1 : Apprentissage à la dure sur les vibreurs de Losail

Mazepin a manqué une demi-journée, Schumacher s’est amusé

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 novembre 2021 - 17:56
Haas F1 : Apprentissage à la dure (...)

Il n’y a pas eu de surprises du côté de Haas F1 au Qatar ce vendredi, puisque l’équipe a découvert la piste de Losail mais a occupé les dernières places, comme sur les autres circuits. Nikita Mazepin a toutefois été impressionné par le rythme qu’il impose.

"Je pense que c’est le circuit le plus rapide que je me souvienne avoir visité cette année, il n’y a presque aucun virage lent, ce qui en fait un défi intéressant" a déclaré Mazepin. "La surface est très lisse ce qui rend l’expérience agréable, et ce circuit met en avant tout ce que les voitures de Formule 1 apportent."

Mazepin a toutefois manqué une séance complète ce vendredi, Haas F1 ayant dû changer son châssis consécutivement au passage de la voiture sur un vibreur : "J’ai senti quelque chose venir très près de l’arrière de ma voiture."

"C’est frustrant car je n’ai pas quitté la piste, j’étais dans les limites au moment où ça s’est produit, donc je pense que ces vibreurs ne sont pas très sympa pour les voitures. Ma voiture a été touchée avec le mauvais angle, ce qui va m’obliger à la prudence à partir de maintenant."

"Je pense que lors de la première séance demain, nous commencerons par rester à l’intérieur des lignes blanches et nous ne penserons pas à la vitesse. Nous serons prudents dès le début - ce qui est la priorité - et nous essaierons de pousser après."

Mick Schumacher a découvert le circuit de Losail et a lui aussi pris du plaisir : "Je n’avais pas travaillé sur le simulateur, donc je n’avais pas vraiment d’attentes. Dans l’ensemble, c’était très amusant, j’ai apprécié."

"La piste est très rapide, ce n’était pas comme je m’imaginais. Je me sens plutôt bien, je pense que c’est une bonne piste pour les qualifications. Pour la course, ce sera probablement un peu plus difficile mais je suis prêt à être surpris."

Günther Steiner, le directeur de Haas F1, regrette l’incident avec le vibreur pour Mazepin : "Nous ne nous attendions pas à certains des défis ici avec les vibreurs, et d’autres ont endommagé leur fond plat."

"Nous sommes allés un peu plus loin, avec des dégâts sur le châssis, ce qui nous a imposé de le changer. Il était sur la trajectoire, mais les vibreurs ont fait des dégâts en EL1 et sa journée était terminée après ça."

"L’équipe est en train de changer le châssis avec celui de rechange et nous serons de nouveau prêts pour demain, pour les EL3. Pour Mick, les EL1 et EL2 se sont très bien passées, il a appris la piste et l’équipe a gagné de l’expérience sur un circuit qu’aucun d’entre nous n’avait visité auparavant."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less