Formule 1

‘Haas est de loin la plus petite équipe’ : l’efficience, un maître-mot pour Steiner

‘Si Renault, McLaren et Williams veulent adopter notre modèle, libre à eux’

Recherche

Par A. Combralier

6 avril 2019 - 18:06
‘Haas est de loin la plus petite (...)

Haas est désormais une écurie bien installée dans le paysage de la F1. L’équipe américaine avait impressionné pour ses débuts, en marquant des points (6e place de Romain Grosjean) dès son premier Grand Prix.

De 2016 à 2019, comment Günther Steiner évaluerait les progrès de l’équipe qu’il dirige ? Le directeur de Haas s’est dit globalement très satisfait, même s’il aspire évidemment à mieux.

« En général, ça se passe assez bien. Vous pouvez toujours faire mieux. En général je me compare avec les équipes qui ont débuté en F1 en 2010. Nous, nous avons marqué des points dès notre première course, et nous n’avons jamais fini dernier au classement des constructeurs. L’an dernier, nous aurions dû finir 4e, mais nous avons commis trop d’erreurs. »

« Nous n’avons cessé de faire des progrès. Nous avons un très bon groupe de personnes, avec une même philosophie de la course. »

« Nous sommes une petite équipe par rapport aux autres, et nous luttons contre des gros bras. Je pense que c’est ce qui plaît aux fans. »

Au moment de faire un choix de motoriste, Günther Steiner s’était porté vers Ferrari, alors que Mercedes développait l’unité de puissance la plus performante. Günther Steiner a-t-il hésité ? Regrette-t-il ce choix ?

« Non. Je suis très heureux avec Ferrari. Mercedes avait peut-être, sur le moment, la meilleure unité de puissance. Mais je suis très content de ce que fait Ferrari pour nous. Au début, ils avaient peut-être un peu moins de puissance que Mercedes ; mais ils ont beaucoup progressé depuis. Il n’y a pas que l’unité de puissance, c’est aussi une question de méthode de travail avec eux, de partenariats. »

Haas a adopté un modèle économique particulier, qui fait beaucoup parler : l’équipe américaine achète toutes les pièces possibles à Ferrari, tout en sous-traitant une partie de son châssis à Dallara. « Écurie B » de Ferrari, Haas agace Renault, McLaren et Williams, qui veulent mettre fin à ce modèle. Günther Steiner se sent-il coupable ?

« Nous ne pouvons juste pas survivre dans cet environnement autrement. Nous devons être les plus efficients. Nous sommes de loin la plus petite équipe. Nous avons environ 200 hommes, et quelques personnels sous-traitants, comme avec Dallara. Au total nous sommes environ 270. Donc nous restons de loin la plus petite équipe. »

« Nous avons essayé de faire les choses différemment. Les gens nous disaient que ça ne marcherait jamais. 80 % des personnes nous disaient qu’on serait partis en un ou deux ans. Mais nous sommes toujours là. »

« Je ne veux tuer personne… Les autres écuries peuvent décider de faire autre chose. Tout le monde peut faire, dans le cadre du règlement, ce qu’il veut. On ne peut me dire que je tue le business model des autres. Il n’y a pas qu’un business model, Renault, McLaren, Williams, peuvent adopter un autre business model. Je ne dis pas qu’elles devraient faire autre chose, je dis qu’elles sont libres de faire ce qui leur plaît. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less