Formule 1

Haas a trouvé plus de potentiel sur sa F1 ce vendredi

Grosjean a découvert sa Haas en conditions pluvieuses

Recherche

Par Alexandre C.

17 juillet 2020 - 19:05
Haas a trouvé plus de potentiel sur (...)

Sur le sec puis sur le mouillé aujourd’hui en essais libres, en Hongrie, les Haas ont enchaîné les tours (surtout le matin) sous le regard de Gene Haas, le propriétaire, qui pourrait fixer l’avenir de l’équipe prochainement.

Romain Grosjean a découvert pour sa part le maniement de sa monoplace sous le mouillé, puisqu’il n’avait pas participé aux qualifications du Red Bull Ring, en Styrie. Surtout, il a pu afficher un rythme en légère progression sur le sec.

« C’était ma première fois sous la pluie cet après-midi, car nous n’avons pas pu participer aux qualifications en Autriche. J’ai fait quelques tours et le ressenti était ok - ce qui est une bonne chose. »

« Je pense que la matinée s’est également bien passée. Nous étions plus compétitifs qu’en Autriche. Je n’ai pas encore pu rouler en tendres, donc nous ne savons pas vraiment ce que cela va donner. En général, nous étions satisfaits de la voiture. Il y a certaines limites, mais nous avons fait quelques changements de réglages qui devraient nous mettre sur la bonne voie. Toute l’équipe était assez positive, et l’élan était bon après la séance. Il y a évidemment un point d’interrogation sur la météo pour le reste du week-end, mais je pense que nous sommes prêts pour la plupart des cas. »

12e des EL1, Kevin Magnussen tire lui aussi quelques leçons plutôt réjouissantes de ce vendredi.

« Ce matin, la voiture avait l’air positive. C’est un circuit agréable à conduire et je dirais que nous avons bien commencé le week-end. Nous n’avons pas eu trop de temps sur le mouillé. J’ai fait un tour d’installation sur les intermédiaires juste pour voir comment c’est, il n’y a pas grand-chose à dire à ce sujet - c’était très glissant. J’ai hâte d’être à demain et de voir quel temps il va faire. Quand c’est comme ça, entre le sec et le mouillé, c’est délicat et excitant. Cela secoue toujours un peu les choses et vous donne potentiellement l’occasion de faire quelque chose de spécial, ou de tout gâcher, mais nous choisirons toujours quelque chose de spécial. »

Enfin, Günther Steiner, le directeur d’écurie, confirme que Haas est en progrès : c’est sans doute aussi dû à la nature du Hungaroring, qui rend moins visible le déficit de l’unité de puissance Ferrari.

« Nous n’avons eu aucun problème lors de la séance du matin - ce qui est un progrès par rapport aux deux dernières courses en Autriche. Ce fut des EL1 productifs. Je pense que nous avons trouvé un peu de vitesse dans la voiture, donc c’était beaucoup mieux que les deux dernières courses. Bien entendu, l’après-midi a été pluvieuse. Nous avons envoyé Romain (Grosjean) pour qu’il puisse faire quelques tours sur le mouillé car il n’a pas pu rouler le week-end dernier lorsqu’il a plu en Autriche. Ensuite, nous avons envoyé les deux gars voir les intermédiaires. C’était un après-midi très court. Dans l’ensemble, ce fut un meilleur vendredi que ce que nous avons connu jusqu’à présent cette année. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less