Formule 1

Grosjean n’a pas compris la lenteur de sa Haas en Q1

Magnussen a été éliminé en Q2

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 septembre 2019 - 17:04
Grosjean n'a pas compris la lenteur (...)

Romain Grosjean était frustré après la Q1 de la séance qualificative du Grand Prix d’Italie, puisqu’il n’a pas franchi ce cap. Le Français ne comprend pas son déficit de vitesse de pointe face à l’autre Haas de Kevin Magnussen et avoue avoir été gêné par la Red Bull de Max Verstappen.

"Je suis un petit peu gêné aux virages 4 et 5 par Verstappen qui arrête son tour, je suis pas gêné directement, mais quand une voiture s’arrêter, on ne sait pas ce qu’elle va faire" explique le Français.

"Par rapport a Kevin, il y a un gros déficit de vitesse de pointe, je ne sais pas ce qui s’est passé car j’avais une super aspiration, dans les virages on est plus rapide, et on perd tout en ligne droite. Donc quand on joue si serré, comme c’est le cas ici à Monza, ce n’est pas idéal."

Du côté de Magnussen, la qualification n’a pas duré beaucoup plus longtemps, avec une élimination en Q2 : "Tout s’est aussi bien passé que possible aujourd’hui, mais la Q3 n’était qu’à un dixième et on sent toujours qu’on aurait pu le faire."

"Je suis sorti derrière [Alex] Albon, qui était bien plus rapide que moi, il s’est éloigné et je n’ai eu l’aspiration que pendant la moitié du tour, car après il était parti. C’est comme ça, on a fait à peu près tout ce qu’on pouvait."

L’inquiétude est toujours présente en vue de la course pour le Danois : "On a vu auparavant que la voiture s’effondrait en rythme de course, mais nous pouvons espérer que ça ne le fasse pas demain."

"C’était un peu plus positif vendredi et nous espérons que ça continuera demain. Nous ne sommes pas loin des points, nous avons une voiture correcte et nous voulons tout essayer."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less