Formule 1

Grosjean et Magnussen en difficulté, Haas au fond du gouffre

La VF19 a été catastrophique en Autriche

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2019 - 17:51
Grosjean et Magnussen en difficulté, (...)

Romain Grosjean a vécu une course catastrophique en Autriche, alors que sa monoplace n’avait aucune adhérence. Le Français a perdu de nombreuses places en début de course et n’a jamais réussi à exploiter les pneus à hauteur de ce qu’il espérait.

"Il y a eu une averse locale sur ma voiture" plaisantait le Français. "On va en rire, honnêtement. Ça a été dur, je lâche l’embrayage je glisse, la voiture patine, donc j’ai appelé la radio pour demander s’il pleuvait, on n’avait pas de grip ! Dans le premier tour, j’ai perdu beaucoup de places."

Mais Grosjean n’était pas le seul en difficulté avec la Haas, puisque Kevin Magnussen a tout autant souffert : "Kevin était à l’agonie avec les pneus tendres, j’étais pas beaucoup mieux avec les médiums."

"Il faut qu’on comprenne, il faut qu’on travaille car il y a quelque chose à aller comprendre. C’était un après-midi compliqué, la voiture était difficile à conduire, on va essayer de garder le sourire, j’ai donné le max, j’ai perdu deux kilos. J’ai cru que j’allais faire un tête-à-queue une quinzaine de fois, mais il faut qu’on analyse nos problèmes de grip en course."

Il assure rester motivé, même si la saison en cours n’offre pas trop de motifs de satisfaction : "C’est dur de dire ça quand on fait de la F1, c’est un rêve de gosse, c’est une passion, c’est un métier incroyable, mais on ne peut pas dire que le proverbe ’l’important c’est de participer’ soit vrai quand on cherche à gagner."

Dans l’autre Haas, Magnussen n’affichait pas une mine plus réjouie après une course bouclée en 19e place, après une pénalité reçue au départ pour ne pas s’être placé correctement sur la grille : "Nous n’avions aucun rythme aujourd’hui, aucun."

"Hier on était 5e en qualifications, aujourd’hui on est presque derniers, à se battre avec les Williams. C’est étrange, c’est très frustrant, c’est incompréhensible. Rien n’a jamais fonctionné, c’était une course sans espoir. Là, c’est de la confusion pour moi, vraiment."

Haas F1

expand_less