Formule 1

Grosjean et Kvyat aimeraient pérenniser le format inusité de ce week-end japonais

Une idée pour Ross Brawn !

Recherche

Par A. Combralier

12 octobre 2019 - 11:10
Grosjean et Kvyat aimeraient pérenniser

Si le typhon qui sévit en ce moment même sur le Japon se calme suffisamment, les qualifications du Grand Prix pourront avoir lieu ce dimanche, à 3h du matin heure française, une poignée d’heures avant le départ ; un tel calendrier est bien sûr inhabituel, et forcera les équipes à concentrer en quelques heures les activités de deux journées.

Ce programme inusité n’est cependant pas sans réjouir la plupart des pilotes dans le paddock, qui attendent avec hâte de relever ce défi stimulant.

« Je suis vraiment partant pour cela » a ainsi déclaré Lewis Hamilton. « C’est sympathique quand il y a un format différent. C’est une mentalité différente pour vous. Et vous adoptez un autre état d’esprit, un autre rythme. Normalement, vous avez du temps après les qualifications pour réfléchir calmement, vous détendre et monter en puissance pour le lendemain. Mais là, s’il faut tout faire le même jour, c’est un défi différent, et j’aime cela. »

Romain Grosjean, le directeur du GPDA, a relevé aussi que les EL2 avaient notablement regagné en intérêt, puisque les chronos de la séance pourraient être utilisés pour fixer la grille de départ. Et le pilote Haas pense même que ce format devrait être pérennisé – de quoi donner des idées à Ross Brawn.

« Nous y sommes allés en EL2 ! Nous avons utilisé un bon mode moteur et je pense que c’était vraiment un bon format. Si nous ne courions que le samedi et le dimanche, avec les EL1 le samedi matin, et les EL2 l’après-midi – mais en se servant de ces EL2 pour établir la grille – ce serait bien. Vous devez pousser, vous avez une bonne quantité de pneus, vous pouvez toujours affiner les réglages de la voiture… et il y a le couvre-feu le soir, donc les mécanos ne vont pas se coucher trop tard. »

« Vous pouvez un peu changer les réglages entre les qualifications et la course, donc vous pouvez adopter des réglages optimaux pour les deux sessions. J’ai pris pas mal de plaisir. Si le format doit changer, ça m’irait bien ainsi. Une heure et demie, vous avez des pneus, et du temps. Vous devez faire des longs relais l’après-midi, c’est un peu plus représentatif à ce moment, mais vous devez aussi signer quelques tours rapides. Il y a beaucoup d’action en piste, beaucoup de voitures qui roulent, donc il faut vraiment pousser pendant deux jours. Je pense que cela fait sens. »

Daniil Kvyat estime aussi que la FIA devrait bien s’inspirer de ce week-end particulier à Suzuka...

« Pourquoi pas tester de telles expérimentations cosmétiques sur le format ? Ce n’est pas mauvais du tout. Essayons peut-être d’en faire plus avec les essais libres. Disons une longue séance le samedi matin, une autre de qualifications le samedi après-midi… donc les gars pourraient passer un jour de plus chez eux… et nous aussi ! Mais je parle surtout des gars, des mécanos qui travaillent tant de jours. Peut-être qu’ils seraient plus en forme avec cette journée de repos en plus, donc pourquoi pas ? Oui, ça fait sens de jouer avec ce genre de choses. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less