Formule 1

Grosjean espère de la fiabilité avant tout pour Haas à Barcelone

Le plus important pour avoir du kilométrage

Recherche

Par Valentin Vilnius

16 février 2019 - 08:44
Grosjean espère de la fiabilité (...)

Romain Grosjean s’est bien reposé cet hiver, afin d’être prêt pour la nouvelle saison. Le Français en a profité pour passer du temps avec sa femme et ses enfants, qu’il pourra voir évidemment moins souvent au cœur de la saison.

« Passer du temps avec ma famille a été le moment fort de mon hiver. J’ai pris du plaisir à regarder mes deux fils skier, à regarder ma fille grandir. Nous avons célébré son premier anniversaire le 31 décembre. J’ai passé vraiment du bon temps avec eux. »

Romain Grosjean était d’autant plus détendu, qu’il sort d’une deuxième moitié de saison pleinement réussie, notamment en qualifications. Kevin Magnussen a d’ailleurs loué ses talents de pilotage le samedi… Pourquoi le Français est-il plus performant sur un tour rapide ?

« J’adore les qualifications. C’est un exercice formidable quand il faut signer un bon tour, avec de nouveaux pneus. C’est là que vous êtes les plus rapides durant un week-end, c’est toujours super bon. Cela dit, pour expliquer mes 16 apparitions en Q3 l’an dernier, il faut dire que nous avions une très bonne voiture, qui performait très bien. J’espère que nous pourrons essayer de battre cette performance cette année, et de faire encore mieux en piste. »

L’ancien pilote Lotus paraît mettre la pression sur son écurie… Haas, étant donné son faible budget, peut-elle vraiment faire mieux qu’une 5e place au classement des constructeurs ?

« Je ne pense pas qu’il y a de la pression. C’est positif de voir que nous avons réalisé une très bonne saison l’an dernier. Nous avons grandi, nous avons progressé dans l’équipe. Nous savons qu’il y a toujours des domaines où nous pouvons faire mieux, et j’ai hâte de m’y atteler. L’équipe a très bien travaillé, nous avons eu une bonne saison, un bon hiver, et nous sommes sur une bonne dynamique pour 2019. »

« J’ai hâte de conduire la nouvelle voiture et de voir ce que nous pourrons faire avec. J’espère que nous pourrons répéter ce que nous avons fait, ou même faire mieux. »

Romain Grosjean s’attend-il à pouvoir dépasser en piste plus facilement ses concurrents, grâce au nouveau règlement ?

« Nous avons besoin d’attendre pour voir ce qui se passera sur la piste. Le changement de règlement au niveau de l’aileron avant était vraiment un gros défi pour les ingénieurs, un gros changement pour eux. Le nouvel aileron a l’air assez simpliste par rapport à ce que nous avions l’habitude de voir. Je veux vraiment voir ce qu’il en sera sur la piste avant de dire quoi que ce soit de positif ou négatif. »

Les choses sérieuses, pour Haas, commencent ce lundi, pour le premier jour des essais de Barcelone. Romain Grosjean a maintenant beaucoup d’expérience et de recul pour savoir comment aborder au mieux cette période, cruciale, de pré-saison.

« C’est toujours la même chose. Les tout premiers tours sont très importants, c’est là que vous avez le premier ressenti de la voiture. Vous savez si vous avez ensuite une bonne base de départ, ou s’il faudra beaucoup travailler dessus. J’ai découvert beaucoup de voitures, des bonnes, des moins bonnes. J’ai vraiment hâte de conduire la VF-19. »

« La fiabilité s’améliore d’année en année, donc j’espère que nous ferons un bon boulot sur ce plan. Si nous sommes fiables, cela veut dire que nous pourrons avoir du kilométrage à Barcelone, ce qui est très important avant la première course. »

« Ensuite, il faudra trouver de la vitesse, pour nous assurer d’être compétitifs. »

Haas F1

expand_less